Matante Colette – Bablito Industries

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Melo III Mini
  • 0.25 Ohms @ 30W sur iStick Pico
  • Mélange VG/PG inconnu
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Matante Colette est une femme TRÈS determinée. Pas question d’arriver à sa soirée de bingo les mains vides. Elle doit épater la galerie! Voici une nouvelle saveur endiablée où s’entremêlent une myriade de fruits et une touche de crème pâtissière. Comment ne pas craquer pour ce petit biscuit fruité qui fera tomber vos papilles en extase ? »

La revue:

Le « Matante Colette » est le second liquide de la ligne « Les Haïssables » de Bablito Industries. Le concept humoristique de cette ligne s’inspire d’un vieux couple un peu « péteux de broue » et probablement fatigant qui vous rappellera surement tous un peu quelqu’un que vous avez dans votre entourage de près ou de loin. D’un côté vous avez la Matante Colette; joueuse de cartes endurcie qui déteste perdre (jusqu’à en tricher) et qui aime « peter le show » avec son manteau de fourrure que son Gérard (qui se prononce en roulant les « R ») lui a acheté dans les Laurentides en ’76 et de l’autre, le Mononc Gérard, qui se promène en « Caddy », toujours bien habillé et qui a probablement fait une carrière d’humoriste de Chevaliers de Colomb avec les mêmes trois jokes de « une fois c’t’un gars… ». Heureusement, les liquides de cette ligne sont de loin plus agréables à vaper que les personnages fictifs dont ils s’inspirent le sont à côtoyer!

Selon la description, la saveur du « Matante Colette » semble s’inspirer d’un biscuit fruité. En le sentant, je pouvais effectivement capter un léger arôme de pâtisserie, mais ce qui dominait, c’était une odeur fruitée de fraise. Je ne trouvais toutefois pas que c’était une odeur de fraise « fraîche » ou même bonbons. C’était plutôt une odeur un peu plus « confiture » à la fraise. J’aimerais pouvoir vous donner une idée plus claire de l’odeur, mais bien qu’elle était appétissante, elle ne ressemblait pas vraiment à quoi que ce soit que j’ai déjà mangé par le passé.

tomhanks

Après avoir pris ma première bouffée, j’ai été quelque peu surpris parce que le gout ne ressemblait pas exactement à ce que je m’étais imaginé d’après l’odeur. Je captais encore la fraise (et peut-être un peu de framboise surette), mais étrangement, je ne captais pas vraiment la touche « pâtisserie » qu’il y avait dans l’odeur. À la place, je décelais plutôt une saveur qui me rappelait le gout de la costarde. Le mélange ressemblait en fait un peu à une bonne costarde à la fraise bien crémeuse.

agar-agar-pudding-recipe-using-strawberry

Ce n’est qu’après en avoir vaper environ 5 ml que j’ai tranquillement commencé à gouter l’arôme un peu plus « pâtisserie/biscuit » que j’ai capté dans l’odeur. Cet arôme était par contre bien discret et semblait arriver plus en arrière-gout après avoir expiré.  C’était tellement discret comme saveur que parfois, je me demandais même si ce n’était pas mon imagination qui me jouait des tours.

imagination

Je le dis souvent, les gouts sont tous différents. Vous pourriez donc avoir une impression du liquide qui est un peu différente de la mienne, mais dans mon cas, le « Matante Colette » de Bablito Industries m’a un peu donné l’impression de vaper une espèce de biscuit à la fraise que ma grand-mère faisait, sur lequel on y aurait ajouté de la costarde à la vanille/fraise.

biscuits-miroirs

 

Le « Matante Colette » est un très bon liquide « dessert » qui est bien onctueux. Il est également assez sucré pour bien satisfaire les papilles sans toutefois être trop sucré au point de ne pas pouvoir le vaper toute la journée. Son ratio PG/VG n’est pas inscrit sur la bouteille, mais à en juger par la viscosité du liquide et la production de vapeur, je pense ne pas trop me tromper en disant que c’est probablement un ratio aux alentours de 60VG/40PG. Continue de tricher aux cartes autant que tu veux ma Colette, je ne dirai rien tant que tu me fourniras en dessert! ;)

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

colette1

colette2

colette-3

Publicités

Mononc Gérard – Bablito Industries

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Kanthal A1 22G, 3mm
  • 0.2 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange VG/PG inconnu
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Mononc Gérard aime bien sortir sa « caddy » pour aller chercher son petit délice de la journée. Il ne saurait se passer de son cappuccino glacé ! Une saveur rafraichissante et gouteuse, une vape à déguster sous le soleil d’été ! »

La revue:

J’ai beau ne pas être un grand « buveu » de café, je dois tout de même admettre que les saveurs « café » en vape m’attirent beaucoup. J’aime leur côté un peu corsé et souvent très gouteux. En lisant la description du « Mononc Gérard », je me doutais donc bien que ce liquide-là allait me plaire. J’ai beau ne pas boire beaucoup de café, les cappuccinos glacés, par contre, ça j’en bois en titi ! En plus, ça me donnait une bonne excuse pour aller m’en chercher un autre, question de bien pouvoir comparer le liquide à un vrai « Iced Capp ».

icedcapp

Ce qui m’a le plus frappé en prenant ma première bouffée, c’est l’intensité du « frost ». Pour être glacé, c’était glacé ! En général, je ne suis pas fan des liquides avec cet effet-là. J’ai vraiment aimé le « Mononc Gérard », mais je pense qu’une version sans frost m’aurait encore plus plu. Bien entendu, l’effet est là pour rappeler la fraicheur d’un vrai cappuccino glacé, alors sans ce « frost » ce ne serait probablement pas pareil. Je dois tout de même admettre qu’après en avoir vaper une dizaine de millilitres, je me suis habitué au « frost » et il me paraissait maintenant beaucoup moins frappant.

coldsnotjeff-danielsjim-carrey

La première saveur que j’ai captée dans le liquide est évidemment celle du café. C’était un café comme je les aime en vape : bien gouteux et un peu corsé. Cette saveur ne me paraissait pas artificielle. Au contraire, j’avais presque l’impression que des grains de café avaient infusé dans le mélange pour y donner ce gout.

Cette saveur de café était accompagnée d’un arôme de crème assez sucrée. Cette touche sucrée venait adoucir le café et complétait bien le mélange pour donner au liquide un gout qui ressemble beaucoup à un vrai « Iced capp ».

Coffee

En expirant, j’ai capté une troisième saveur (très discrète) qui ne se trouve pas dans un Iced Capp normalement (ceux du Tim Hortons en tout cas). Je parle d’une saveur qui me faisait un peu penser à une gaufrette. C’était un arôme qui apportait une petite (très petite) touche « pâtisserie » au mélange. Étant donné la faible intensité de cet arôme, elle ne venait vraiment pas camoufler les autres. J’avais plutôt l’impression que cette saveur apportait une certaine texture au liquide.

gaufrettes

Bon… LA question maintenant… Le « Mononc Gérard », ça goute-tu le Iced Capp pour vrai ? Je dois dire que sans être 100 % exact, c’est « mauditement » proche. C’est un liquide très sucré, gouteux et onctueux qui m’aurait probablement fait penser, même sans description,  au Iced Capp en quelques bouffées. C’est un liquide franchement bien réussi qui saura grandement plaire aux amateurs de cappuccinos glacés et de vape « café ». Le « Mononc Gérard » de la ligne « Les Haïssables » de Bablito Industries est un liquide qui offre une production de vapeur très satisfaisante. Son taux PG/VG n’est pas indiqué sur la bouteille, mais il est quand même évident que c’est un liquide assez haut en VG vu sa texture de vape et sa production de vapeur. Son « hit » est doux, mais légèrement amplifié par le « frost » du liquide. Dans mon cas, le « Mononc Gérard » a été assez similaire à un vrai Iced Capp. Je n’aurais pas pu en vaper sans arrêts pendant des jours étant donné que c’est un liquide plutôt riche, sucré et très gouteux, mais assis dehors au soleil pendant une chaude journée d’été, c’était carrément délicieux!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

mononcgerard1

mononcgerard2

mononcgerard3

Ginger – Bablito Labs

Par défaut

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Aspire Nautilus
  • 1.6 Ohms @ 10W sur iStick 30W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Tabac au gingembre »

La revue:

Il m’est arrivé à quelques reprises de tester des « tabacs » au gingembre par le passé. À chaque fois, le résultat était très intéressant, mais j’avais quand même besoin d’une petite période d’adaptation avant de vraiment aimer le liquide. J’imagine que c’est simplement parce que je ne suis pas un gros mordu du mélange tabac et gingembre… Bref, je suis tombé sur le « Ginger » dans la gamme « tabacs » de Bablito Industries et j’ai voulu l’essayer.

Je dois admettre que l’odeur que j’ai pu capter en remplissant ma Nautilus m’inspirait déjà beaucoup de confiance. Évidemment, je captais le gingembre, mais ce n’était pas un gingembre très agressif. Il y avait aussi un petit côté sucré à l’odeur qui me rappelait quelque chose que j’avais déjà mangé par le passé, mais je n’arrivais pas à me rappeler ce que c’était exactement. Étrangement, je ne captais pas d’odeur de tabac. Sur le coup, je me souviens m’être dit que celui-ci était probablement comme le « Drum » de la même ligne et n’avait peut-être qu’un léger soupçon de tabac.

i-dont-know

En y goutant la première fois, je me souviens l’avoir tout de suite aimé. Tout comme avec l’odeur, je ne captais pas vraiment de gout de tabac. Ce n’était qu’un gout de gingembre doux avec une petite pointe sucrée. Le gingembre me paraissait quelque peu aromatisé. Ce que je veux dire par là, c’est que je n’avais pas l’impression de croquer dans du gingembre pur. Il est possible que je me trompe, mais j’avais l’impression de capter une toute petite (très petite) pointe citronnée qui me rappelait un peu le gout du gingembre mariné que l’on retrouve avec les sushis.

pickled-ginger

Ce que je m’apprête à dire est à prendre à la légère parce que je pense que seulement un petit pourcentage d’entre ceux qui me liront comprendront ce que j’ai capté en fait de gout… Plus haut, j’ai mentionné que l’odeur me rappelait quelque chose que j’avais déjà mangé par le passé. Plus je le vapais, plus cette impression prenait de l’ampleur jusqu’à ce que je fasse finalement le lien. Aussi drôle que ça puisse paraitre, en vapant le « Ginger » j’avais l’impression de capter une saveur de petits jujubes au cola. Plus précisément, ceux-là :

ae2f0838a67a02f6909b900a409217dc

Je ne pourrais pas expliquer ce qui fait que le liquide me rappelle ces bonbons-là, mais une chose est certaine, mon cerveau a fait le lien et depuis, je n’arrive pas à m’en débarrasser. Le gout était bien sûr un peu différent des jujubes, mais il y avait un petit quelque chose (que je ne pourrais expliquer) qui me faisait penser à ça. Je me demande encore si c’est le tabac mélangé au gingembre et au sucre qui donne cet effet. Il faut dire que je n’ai pas vraiment capté d’arôme dans le liquide qui pourrait me rappeler le tabac. C’est donc la seule explication que je peux voir.

thinking

Le « Ginger » de Bablito Industries est un liquide que j’ai bien apprécié. Ce n’était pas un liquide que je qualifierais d’hyper gouteux et sucré, mais ses arômes étaient dosés de façon à ce que je puisse en vaper en « cochon » sans jamais qu’il ne me tombe sur le cœur. Coté « hit », je dirais que c’était un tout petit peu sec, mais comme j’ai dit avec le « Drum », c’est en plein le genre de « hit » que j’aime ressentir lorsque je vape un tabac. Si vous aimez le gingembre et recherchez un bon « all day vape » bien dosé, je pense que le « Ginger » saura vous plaire. C’est un liquide idéal pour une bonne petite vape relaxe.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

ginger1

ginger2

ginger3

Drum – Bablito Labs

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Aspire Nautilus (Avec coil clapton de triton mini)
  • 1.8 Ohms @ 15W sur iStick 30W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Tabac style pipe »

La revue:

Si vous me suivez un peu, vous avez peut-être remarqué (ou même lu) que moi, je ne suis pas vraiment un grand fan de liquides « tabac ». Ce n’est pas que je ne les aime pas, mais je trouve simplement qu’il y a tellement une grande variété de saveurs disponibles que je ne me concentre pas beaucoup sur les tabacs. Toutefois, je suis conscient qu’il y a quand même une certaine demande pour ce genre de liquide et je pense que je dois en tester quelques-uns pour vous.

En voyant le « Drum » de Bablito, j’ai su que je voulais commencer par celui-là. C’est qu’à une certaine époque, avant que je commence la vape, j’aimais bien fumer du tabac Drum quand j’allais à la pêche avec mon père. Le liquide « Drum » m’a rapidement rappelé les poissons gigantesques qu’on pêchait mon père et moi. (C’est vrai là ! C’est pas des menteries ! Je n’ai juste pas de photos parce que ma carte SD était pleine et que je ne voulais pas supprimer les photos de la fois où j’ai battu Hugo Girard dans une compétition de tir au poignet).

tallest-fishing-tales0

Quand j’ai rempli ma Nautilus la première fois et que j’ai gouté au liquide, je trouvais que le « Drum » ne dégageait pas beaucoup d’odeur. Je trouvais que ça sentait un peu le sucre, mais c’était très, très discret. Je me souvenais que le tabac Drum avait un petit quelque chose de sucré, mais l’odeur du tabac comme tel, je n’arrivais pas à la sentir dans le liquide.

En le vapant au début, je trouvais que le gout ressemblait beaucoup à l’odeur. C’était sucré, mais étrangement, ça ne goutait pas vraiment le tabac. Pour être franc, sur le coup, je ne comprenais pas trop ce qui se passait. Je m’attendais à une espèce de tabac à pipe un peu corsé, mais ce n’était pas tout à fait ça…

confused

À force de le vaper, j’ai commencé à capter une très, très, très petite touche de tabac en arrière-gout à l’expiration. Toutefois, ce qui ressortait du lot, c’était vraiment le côté sucré qui était en fait de la vanille (je pense). Cette vanille-là apportait une très belle rondeur au liquide et rendait le gout hyper onctueux. Ce n’était peut-être pas exactement le genre de tabac que je m’attendais à vaper d’après le nom du liquide, mais c’était quand même vraiment bon.

Pure Vanilla Joy

J’aimerais pouvoir vous décrire le gout du tabac avec plus ou moins de précision, mais malheureusement, je ne l’ai pas capté assez pour pouvoir bien le comprendre. Il me semblait assez corsé pour pouvoir rappeler un peu le tabac à pipe, mais il reste tout de même qu’à mes yeux (ou plutôt à mon gout) le « Drum » était selon moi davantage un liquide à la vanille qu’un tabac. En fait, si on me l’avait vendu comme étant un liquide à la vanille, je pense que je n’aurais même pas été en mesure de déceler le tabac. J’aurais peut-être trouvé qu’il avait un petit quelque chose de plus corsé en arrière-gout, mais sans plus.

Bien que j’ai trouvé la saveur très veloutée, je dois admettre que j’ai trouvé le « hit » assez sec et puissant pour un liquide à 3mg/ml. Bien entendu, quand je vape un liquide au tabac, c’est quand même le genre de « hit » que je recherche. Côté vapeur, c’était très satisfaisant (comme pour le reste des liquides Bablito que j’ai testés jusqu’à présent). Si vous cherchez un liquide sucré et gouteux, mais que vous pourrez quand même vaper toute la journée, je pense que le « Drum » est un très bon choix. Ce n’était peut-être pas un liquide que j’aurais qualifié nécessairement comme étant un tabac, mais il reste tout de même que c’était un très bon liquide. Les amateurs de vapes vanillées seront certainement comblés!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

drum1

drum2

drum3

Orange Mécanique – Bablito Labs

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Kayfun 3.1
  • 1.1 Ohms @ 16W sur Sigelei 100W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Disponible sur www.bablitolabs.com (liste des distributeurs)

Description du site:

«Mélange violent de zeste d’oranges sucrées et de crème. Une saveur anarchique qui prend par surprise.   »

La revue:

Des liquides à l’orange, je n’ai pas eu la chance d’en tester beaucoup. En fait, le « Orange Mécanique » de Bablito était le premier. L’orange ne semble tout simplement pas une saveur super populaire dans le monde de la vape et je ne sais pas trop pourquoi.

1295

Quand j’ai ouvert ma bouteille pour remplir mon Kayfun, j’ai vraiment « tripé » sur l’odeur qui se dégageait de la bouteille. Elle me rappelait beaucoup l’odeur (et le gout) des petits suçons à l’orange que l’on voit souvent à l’Halloween.

51lXPBqYN5L

Côté gout, je dois avouer que c’était un peu différent de ce que je m’imaginais d’après l’odeur. Je m’attendais à un gout plutôt artificiel alors que c’était en fait très naturel. La description dit vraie, c’est vraiment un gout de zeste d’orange que j’ai capté et non un gout d’orange comme tel. Le zeste d’orange a une saveur un peu plus puissante que la chair de l’orange. De plus, le zeste a une certaine amertume que j’ai aussi pu retrouver dans le liquide. Bien que j’étais heureux de croire que le liquide allait gouter les suçons à l’orange, je dois dire que je n’étais quand même pas déçu du tout du gout qu’il m’offrait.

Ariaké-purée-de-fenouil-mousse-orange-004

Pour ce qui est de la crème, j’ai aussi pu la capter, mais à cause de l’orange (le zeste), je ne l’ai pas ressentie autant que je l’aurais cru. Ce que je veux dire par là, c’est que oui, le gout de la crème y était, mais la texture y était un peu moins. Les arômes d’agrumes ont parfois tendance à rendre les liquides un peu plus sec (comme c’est le cas avec le « Orange Mécanique », mais j’y reviendrai plus loin). J’ai quand même pu capter la crème, mais elle était dosée de façon à ne pas voler la vedette à l’orange.

coconut_cream_16x9

Le gout général du liquide m’a beaucoup plu. J’aimerais pouvoir donner un comparatif que tout le monde connait, mais je n’arrive pas à trouver quelque chose qui y ressemble assez. Disons que si vous aimez le soda Stewarts au Creamsicle et les Creamsicles, vous aimerez certainement le « Orange Mécanique » de Bablito. Les saveurs se ressemblent, mais le« Orange Mécanique » offre une orange beaucoup plus naturelle.

Plus haut, j’ai mentionné que l’orange rendait le liquide un peu plus sec que la moyenne. Je n’irais pas jusqu’à qualifier le « Orange Mécanique » de liquide sec comme tel, mais disons que pour les inhalations directes, ce l’était un peu trop pour moi. En inhalations bouche-poumon, par contre, c’était très bien.

1082

En général, le « Orange Mécanique » de Bablito est un liquide que j’ai beaucoup apprécié. Il offre une très belle vapeur et un « hit » proportionnel à la concentration en nicotine (légèrement accentué par le côté sec de l’orange). Les arômes sont soigneusement dosés et le liquide peut ainsi être vapé tout au long de la journée sans jamais trouver qu’il devient trop sucré (dans mon cas du moins). Les amateurs d’orange en raffoleront sans aucun doute.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

orangemecanique1

orangemecanique2

orangemecanique3

orangemecanique4

 

 

Saveur #5 – Bablito Labs

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Protank-II mini avec coton
  • 1.4 Ohms @ 10W sur Eleaf iStick 20W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Disponible sur www.bablitolabs.com (liste des distributeurs)

Description du site:

« Inspiration Froot Loops par Bablito Labs »

La revue:

Je ne suis sans doute pas le seul à l’avoir remarqué. Les liquides à saveur de céréales deviennent de plus en plus populaires. Depuis quelque temps, les gens semblent en redemander. Pour ma part, ce n’est pas quelque chose qui m’attirait vraiment. Pour une raison quelconque, je ne voyais pas ce qu’il pouvait y avoir d’aussi « trippant » avec un liquide aux « corn flakes » (pour ne nommer qu’une seule saveur).

tumblr_inline_mi575oLrLE1qz4rgp

Il y a quelques semaines passées, je suis tombé sur le « Saveur #5» de chez Bablito Labs. C’est en ouvrant ma bouteille que j’ai commencé à réaliser que j’aurais peut-être dû m’y intéresser avant. Je dois dire que sur le coup, l’odeur était très, très similaire à l’odeur qui se dégage d’une boite de « Froot Loops » en l’ouvrant (en version peut-être un peu moins intense).

965775-6-20140122111139-heres-the-truth-about-froot-loops

C’est en y goutant que j’ai compris tout le « hype » qu’il y avait autour des liquides céréales. Comme c’est le premier liquide de ce genre que je goute, je peux difficilement le comparer à d’autres, mais je peux facilement affirmer que le « Saveur #5 » est très bon. J’ai vu quelque part, sur un groupe Facebook de vape, un utilisateur dire que la saveur de ce liquide ressemble beaucoup au gout qu’on capte en buvant le lait qu’il reste au fond d’un bol de « Froot Loops ». Je pense que je pourrais difficilement trouver une autre façon de décrire le gout. Le mélange des céréales et le petit côté « laiteux » rendent l’expérience de vape assez veloutée et gouteuse. L’intensité des arômes enrobe chaque recoin de la bouche et donne carrément l’impression de sauter tête première dans un méga bol de « Froot Loops »!

123456

La saveur est très bien dosée. J’en ai vapé pendant deux semaines sans jamais me sentir comme si je n’en pouvais plus. Le petit côté laiteux du liquide vient contrebalancer le côté plus sucré des céréales, et donne ainsi un équilibre grandement apprécié aux arômes. Le « hit » du « Saveur #5 » est assez proportionné à son taux de nicotine. Pour ce qui est de la production de vapeur, j’en ai été très satisfait, même dans une simple Protank-II mini. Si, comme moi, vous redoutiez les liquides « céréales », je vous conseille fortement de tenter votre coup avec celui-ci. Vous ne le regretterez pas.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

saveur51

saveur52

saveur53

Fleur du mal – Bablito Labs

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Aspire Atlantis
  • 0.6 Ohms @ 25W sur Sigelei 100W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Disponible sur www.qvap.ca

Description du site:

« Raisin, Canneberge et fraîcheur »

La revue:

Le « Fleur du mal » conçu par Bablito Labs est un liquide dont j’ai souvent entendu parler. C’est un liquide que je voulais tester depuis longtemps, mais je n’avais simplement pas encore eu la chance. Derrière son nom (et son « logo ») un peu sombre, le « Fleur du mal » cache un savoureux mélange peu commun et mystérieux.

tumblr_n838a3ZYbv1t0l1jvo1_500

En ouvrant ma bouteille, j’ai tout de suite capté ce qui me semblait être l’odeur de l’anis avec un petit fond fruité (vous ne pouvez pas savoir à quel point je me relis à chaque fois que j’écris le mot « anis » pour m’assurer de ne pas faire de faute de frappe). C’est un arôme d’anis qui semblait très crémeux. À ce stade-là, j’étais loin de savoir ce qui allait m’attendre en fait de saveur et de texture.

auto-soda-billy-mays-advertising-197253

J’ai d’abord testé mon « Fleur du mal » en « drip » et OUFFF!  La saveur était très intense, mais quand même dosée de façon à ne pas être trop intense pour « tomber sur le cœur ». Au début, j’ai évidemment capté l’arôme de l’anis. C’était si crémeux que j’avais carrément l’impression de vaper de la bonne vieille réglisse noire (ou « réclisse » comme diraient certains). Un peu comme les cigares en réglisse.

wb_Licorice-Cigar

J’ai aussi capté un arrière gout un peu plus fruité, mais si léger que je ne pouvais pas nécessairement l’identifier. J’ai donc laissé mon liquide un peu de coté afin que mes papilles se replacent et je l’ai gouté à nouveau une semaine plus tard, cette fois-ci dans mon Atlantis. Là, je captais beaucoup mieux cet arrière gout fruité !

a_major_revelation_about_friends_that_will_blow_your_mind_06

L’arrière gout que je captais en expirant, c’était celui de la canneberge. Oui je sais, c’est quelque peu inhabituel comme mélange, mais c’est hyper délicieux ! J’ai vu par la suite que la description sur le site web de Q Vap indique qu’il y a aussi du raisin. Pour ma part, je n’ai toutefois pas été en mesure de capter le raisin. Il pourrait par contre y avoir une petite touche de cassis, ce qui expliquerait le léger effet « frost ».

Cranberries

Comme je l’ai dit plus haut, la texture de vape du « Fleur du mal » est un de ses points forts. Il offre une belle vapeur épaisse et ultra veloutée. Son « hit » est assez doux, donc il serait parfait pour le « drip » même si selon mes tests, c’est en « tank » que j’ai pu mieux apprécier sa saveur. Les amateurs de liquides anisés en seront pleinement satisfaits!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

fleur du mal 1

fleur du mal 3

flur du mal 2