Barbe à Papoute – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un panache de framboises fraîches éthérées et légèrement sures prends son envol avec une élégance soyeuse qui se veut tendre et onctueuse. Ses hautes notes florales s’allongent dans une balance puissante d’arômes naturelles et de jujube qui emplis le palais d’une guimauve audacieuse. Un tour de force ravissant et explosif qui se veut fidèle à nos tendres souvenirs tout en évoluant le classique légendaire en une pleine lune bleue.»

La revue:

Le « Barbe à Papoute » est le premier, et vraiment pas le dernier des liquides Mandalab (distribués par Bablito Industries) que j’ai la chance de gouter. Bien que les autres liquides de cette ligne ne nous donnent pas beaucoup d’indices sur leurs profils de saveur d’après leurs noms (« Alex Addiction » et « Tambaakoo ») le « Barbe à Papoute » lui, est un peu plus facile à deviner. Étant donné que les liquides fruités et bonbons sont ceux qui viennent le plus me chercher, je ne pouvais pas faire autrement que de commencer par celui-là.

En ouvrant la bouteille, j’ai tout de suite été charmé par l’odeur. C’était assez puissant, un peu suret et sucré comme odeur. Bien entendu, c’était aussi hyper appétissant. Par contre, sur le coup, je ne trouvais pas vraiment que ça sentait la barbe à papa. L’odeur framboisée me faisait plutôt penser aux gros jujubes à la framboise bleue.

ac142-1blue-raspberry-gummi_1

En y goutant pour la première fois, j’ai vraiment « tripé ». Il faut dire que le « Barbe à Papoute » n’est pas le premier liquide à la barbe à papa que je goute. Par contre, c’est probablement celui dont la saveur se rapproche le plus du gout d’une vraie barbe à papa. Pour ma part, J’ADORE la barbe à papa. Vous devinerez donc qu’en prenant ma première bouffée et en réalisant à quel point la saveur y ressemblait, c’était comme si en quelques secondes, j’avais eu une révélation et je venais de découvrir le secret de la création de l’univers…

cottoncandgirl

Plus je vapais le « Barbe à Papoute », plus il commençait à me faire penser à quelque chose d’autre. C’était un peu comme si mes papilles s’habituaient tranquillement à l’arôme de la barbe à papa et la framboise bleue prenait alors plus de place dans le mélange. Bien que je trouvais dommage de perdre peu à peu l’effet « barbe à papa », je n’étais tout de même pas déçu de réaliser que la saveur semblait doucement se transformer en un espèce de « Slush Puppie » à la framboise bleue (sans toutefois être identique).

slush-puppie

Le « Barbe à Papoute » de Mandalab est un liquide de qualité que la grande majorité des gens apprécieront. Ce n’est peut-être pas un liquide hyper complexe au niveau des saveurs, mais il est franchement bien réussi. Ce liquide est un liquide 70VG/30PG. Il produit donc une belle vapeur épaisse et satisfaisante. Par contre, je dois avouer que son « hit » m’a paru légèrement sec (c’est malheureusement souvent le cas avec les liquides aux arômes de barbe à papa). Le « Barbe à Papoute » est un liquide bien gouteux, sucré et comme son odeur, un peu suret, mais pas au point d’en « tomber sur le cœur ». C’était donc dans mon cas, un liquide que je pouvais vaper toute la journée sans ressentir le besoin d’y donner une petite pause. Si comme moi les liquides « bonbons » vous attirent, je ne doute pas une seconde que vous raffolerez du « Barbe à Papoute ».

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

papoutte1

papoutte2

Publicités

Matante Colette – Bablito Industries

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Melo III Mini
  • 0.25 Ohms @ 30W sur iStick Pico
  • Mélange VG/PG inconnu
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Matante Colette est une femme TRÈS determinée. Pas question d’arriver à sa soirée de bingo les mains vides. Elle doit épater la galerie! Voici une nouvelle saveur endiablée où s’entremêlent une myriade de fruits et une touche de crème pâtissière. Comment ne pas craquer pour ce petit biscuit fruité qui fera tomber vos papilles en extase ? »

La revue:

Le « Matante Colette » est le second liquide de la ligne « Les Haïssables » de Bablito Industries. Le concept humoristique de cette ligne s’inspire d’un vieux couple un peu « péteux de broue » et probablement fatigant qui vous rappellera surement tous un peu quelqu’un que vous avez dans votre entourage de près ou de loin. D’un côté vous avez la Matante Colette; joueuse de cartes endurcie qui déteste perdre (jusqu’à en tricher) et qui aime « peter le show » avec son manteau de fourrure que son Gérard (qui se prononce en roulant les « R ») lui a acheté dans les Laurentides en ’76 et de l’autre, le Mononc Gérard, qui se promène en « Caddy », toujours bien habillé et qui a probablement fait une carrière d’humoriste de Chevaliers de Colomb avec les mêmes trois jokes de « une fois c’t’un gars… ». Heureusement, les liquides de cette ligne sont de loin plus agréables à vaper que les personnages fictifs dont ils s’inspirent le sont à côtoyer!

Selon la description, la saveur du « Matante Colette » semble s’inspirer d’un biscuit fruité. En le sentant, je pouvais effectivement capter un léger arôme de pâtisserie, mais ce qui dominait, c’était une odeur fruitée de fraise. Je ne trouvais toutefois pas que c’était une odeur de fraise « fraîche » ou même bonbons. C’était plutôt une odeur un peu plus « confiture » à la fraise. J’aimerais pouvoir vous donner une idée plus claire de l’odeur, mais bien qu’elle était appétissante, elle ne ressemblait pas vraiment à quoi que ce soit que j’ai déjà mangé par le passé.

tomhanks

Après avoir pris ma première bouffée, j’ai été quelque peu surpris parce que le gout ne ressemblait pas exactement à ce que je m’étais imaginé d’après l’odeur. Je captais encore la fraise (et peut-être un peu de framboise surette), mais étrangement, je ne captais pas vraiment la touche « pâtisserie » qu’il y avait dans l’odeur. À la place, je décelais plutôt une saveur qui me rappelait le gout de la costarde. Le mélange ressemblait en fait un peu à une bonne costarde à la fraise bien crémeuse.

agar-agar-pudding-recipe-using-strawberry

Ce n’est qu’après en avoir vaper environ 5 ml que j’ai tranquillement commencé à gouter l’arôme un peu plus « pâtisserie/biscuit » que j’ai capté dans l’odeur. Cet arôme était par contre bien discret et semblait arriver plus en arrière-gout après avoir expiré.  C’était tellement discret comme saveur que parfois, je me demandais même si ce n’était pas mon imagination qui me jouait des tours.

imagination

Je le dis souvent, les gouts sont tous différents. Vous pourriez donc avoir une impression du liquide qui est un peu différente de la mienne, mais dans mon cas, le « Matante Colette » de Bablito Industries m’a un peu donné l’impression de vaper une espèce de biscuit à la fraise que ma grand-mère faisait, sur lequel on y aurait ajouté de la costarde à la vanille/fraise.

biscuits-miroirs

 

Le « Matante Colette » est un très bon liquide « dessert » qui est bien onctueux. Il est également assez sucré pour bien satisfaire les papilles sans toutefois être trop sucré au point de ne pas pouvoir le vaper toute la journée. Son ratio PG/VG n’est pas inscrit sur la bouteille, mais à en juger par la viscosité du liquide et la production de vapeur, je pense ne pas trop me tromper en disant que c’est probablement un ratio aux alentours de 60VG/40PG. Continue de tricher aux cartes autant que tu veux ma Colette, je ne dirai rien tant que tu me fourniras en dessert! ;)

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

colette1

colette2

colette-3

Cannolo – Laflèche Signature Series

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Kanthal A1 22G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Site web du fabricant

Description du fabricant:

« Inspiré d’un classique Sicilien, laissez-vous charmer par cette pâtisserie garnie d’une crème vanillée avec une finale légèrement épicée. »

La revue:

Au CVE 2016 d’Ottawa, je suis tombé sur le « Cannolo » de la ligne Laflèche Signature Series. C’est une ligne créée par le cerveau derrière les liquides « Moonshiner » et produite par Bablito Industries. J’avais vu le liquide passer à plusieurs reprises sur les forums de vape, mais je n’ai jamais pu le gouter puisque dans mon coin de pays, il n’y a pas beaucoup de boutiques de vape. Les plus près sont à environ 1h de route de je n’y vais pas vraiment souvent. Là, j’avais enfin une bouteille entre les mains et je me disais : « toi ma chanceuse tu vas y passer ce soir! »

kiss

En arrivant chez moi, je me suis dépêché de prendre quelques photos pendant que ma bouteille était encore pleine, j’ai refait le « coil » de mon driper, et j’ai ouvert ma bouteille pour d’abord la sentir un peu.

Je suis resté assez surpris de l’intensité de l’odeur. C’était une odeur assez puissante, riche et très sucrée. Je captais un arôme qui me rappelait celui d’une costarde vanillée avec une petite touche de ce qui me paraissait être une espèce de rhum épicée. Je captais également un petit côté légèrement fruité qui venait bien compléter le tout. Bien que le liquide s’inspire d’une pâtisserie à la base, je ne captais pas vraiment d’odeur de pâte en tant que telle.  À ce stade-là, je n’étais pas encore tout à fait certain si ce liquide allait être dans ma palette de gouts, mais c’était fort intéressant et en plus, la bouteille me disait carrément qu’elle pouvait contenir la meilleure chose que j’aurais jamais eue!

cannolo4

Je n’ai personnellement jamais gouté à un cannolo de ma vie. (Surtout que selon mes recherches, ce n’est pas un vrai cannolo si ça ne provient pas de la Sicile) Il était donc assez difficile pour moi de dire si le liquide reflétait vraiment le gout d’un vrai cannolo, mais en prenant ma première bouffée, j’ai tout de suite aimé ce qui se passait dans ma bouche. Je dois admettre qu’à cause de l’odeur intense, j’avais peur que le liquide soit beaucoup trop « punché » et sucré pour moi. À ma grande surprise, le gout était vraiment bien dosé. C’était gouteux, mais pas trop sucré… juste parfait.

ohyesss

La première saveur que je captais à l’inspiration était celle de la vanille. C’était en fait un peu comme une costarde à la vanille. Cette saveur était très crémeuse et donnait au liquide une touche hyper veloutée. Ensuite (et c’est là que je n’arrive pas tout à fait à comprendre), je captais un petit quelque chose qui me rappelait un peu le gout d’un rhum épicé (comme dans l’odeur). Ce petit côté « rhum épicé » me semblait aussi accompagné d’une touche légèrement alcoolisée. Toutefois, je dois admettre que même après plus d’une semaine à vaper le liquide, je ne suis toujours pas certain de ce que je capte vraiment. La description parle d’une finale légèrement épicée, mais malheureusement, je ne suis pas convaincu à 100 % de ce que c’est vraiment… désolé…

idk

En expirant (et en arrière-gout), c’est là que je captais une saveur un peu plus « pâte frite ». Par contre, cette saveur m’a paru très, très discrète dans le mélange. Ainsi, il arrivait même parfois que je ne la capte pas du tout. Elle semblait venir bien compléter le mélange sans toutefois être une saveur bien distincte qui se démarque des autres. En gros, le « Cannolo » de la ligne Laflèche Signature Series  m’a permis de bien m’imaginer ce qu’était le gout d’un vrai bon cannolo.

cannoli-spot1-0

Bien que le « Cannolo » soit un liquide 70VG, je dois admettre que le liquide en tant que tel est très épais. Si le ratio PG/VG n’était pas inscrit sur la bouteille, j’aurais pu facilement croire que c’était un 90VG à en juger par la viscosité. C’est probablement ce qui fait que la vapeur produite est vraiment très satisfaisante. C’était une belle vapeur épaisse et veloutée. Côté « hit », c’était vraiment doux. J’en avais presque l’impression de vaper du 0 mg. Par contre, lorsque je vape un liquide « dessert » c’est un peu le genre de « hit » que je recherche

Le « Cannolo » est un liquide que j’ai trouvé très bien réussi. Les saveurs sont dosées à en faire un liquide bien gouteux sans toutefois être trop sucré. Bien entendu, ça reste un liquide « dessert » donc les gens qui ne sont pas habitués à ce genre de liquide pourraient quand même le trouver très/trop sucré. Il est évident en vapant le « Cannolo » que c’est un liquide de qualité qui saura grandement plaire aux gens qui se cherchent un bon liquide à vaper en dessert!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

cannolo1

cannolo2

cannolo3

Cobalt Express – Pristine E-liquide

Par défaut

 

 

Détails du test:

Description du site:

« Pacane, noisette,amande, noix de cajou et de grenoble, épices, le tout recouvert d’une crème costarde légèrement sucrée. »

La revue:

En voyant ma bouteille de « Cobalt Express » pour la première fois, je n’avais aucune idée du profil de saveur du liquide. Je n’avais pas lu la description puisque je voulais le tester à l’aveugle. Je soupçonnais un tabac, mais c’était seulement dû au logo et au nom, rien de plus. J’ai rapidement compris que je m’étais trompé en ouvrant ma bouteille… J’ai capté une crème vanille (costarde) assez sucrée qui était dominée par une forte odeur de noix qui, elle, me paraissait quelque peu amère. Sur le coup, je dois avouer que ma première impression était plutôt partagée. J’aimais le côté sucré de la costarde, mais le côté puissant et quelque peu boisé des noix ne m’a pas particulièrement attiré.

05ed4508caf2393ad71087ac169dfc22

Comme le liquide est un 65VG, je me suis dit que j’allais faire un premier essai dans mon driper (Wotofo Lush) que j’avais fraichement monté. J’ai réglé mon iPV à 50 W et j’ai pris une bonne grosse bouffée…

C’était euh… comment dire… pas vraiment dans ma palette de gout. Je captais une légère touche de crème vanillée, mais la noix était tout simplement trop puissante. Quelques minutes après avoir pris ma bouffée, j’avais encore le gout amer des noix qui semblait s’accrocher à mes papilles et ne pas vouloir partir. Bon… sur le coup, je me suis dit que c’était peut-être à cause de la façon que j’avais choisi de le vaper. J’ai donc monté ma Billow et j’ai donné une deuxième chance au « Cobalt Express ».

drevil

À 30 W, j’y voyais déjà une bonne différence. Je captais mieux la costarde et les noix me paraissaient moins assoiffées de sang. La costarde m’a rappelé le goût d’une crème (ou même un lait) vanillée plutôt liquide (clair). Ce n’était pas tout à fait comme une grosse costarde bien riche et épaisse. La vanille était bien présente et donnait un beau côté sucré à la crème. En gros, la saveur me rappelait un peu la dernière cuillerée d’un bol de crème glacée à la vanille. Vous savez, cette dernière bouchée qui est composée à 80 % de crème glacée fondue…

DQ vanilla ice cream

En arrière-gout, c’est là que le mélange des noix arrivait. Il m’a été assez difficile de bien les identifier puisqu’ils me paraissaient quelque peu artificiels, mais le tout me semblait être un mélange amande-pacane. Je captais le petit côté sucré de l’amande, mais aussi une petite note d’amertume boisée de la pacane. Ce mélange de noix avait une espèce de côté terreux qui me laissait un peu perplexe. Bien que je n’ai pas beaucoup apprécié le coté « noix » du liquide en drip à 50 W, je dois tout de même avouer que plus je le vapais à basse puissance, plus il me plaisait.

IMG_0051-500x321_thumb

Le « Cobalt Express » de Pristine E-liquide est un liquide qui pourrait ne pas plaire à tout le monde. C’est un liquide auquel j’ai dû m’habituer avant de pouvoir l’apprécier davantage. Évidemment, tous les gouts sont dans la nature. Vous pourriez y gouter et ne plus jamais vouloir toucher à rien d’autre. Ses notes sucrées et vanillées vous rappelont la crème glacée à la vanille, alors que la touche de noix pourrait quelques fois vous donner l’impression de vaper un tabac à pipe corsé. Il reste tout de même que le « Cobalt Express » à une très belle texture ronde et offre une très belle vapeur onctueuse. Si vous aimez les costardes, mais que vous les trouvez généralement trop riches, la douceur et le dosage de « sucré » de ce liquide pourraient bien vous plaire.

-Eric

Les photos:

cobaltexpress1

cobaltexpress2

cobaltexpress3

Custard Fraise – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (dual coil 26G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 30W sur Kangertech Subox
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Une crème caramel vanille, sublimée d’onctueuses fraises du jardin. Il se veut proche de la tartelette de votre enfance pour de meilleurs souvenirs. Ce liquide bien équilibré fera le plaisir de grands gourmands ou gourmets ! »

La revue:

Je ne suis peut-être pas un méga fan des liquides « costarde », mais après avoir testé le « Custard Banane » de Millésime, ça m’a ouvert l’appétit pour une costarde bien riche et crémeuse. J’ai bien aimé le « Custard Banane », mais celui-ci m’avait paru un peu léger et là, j’étais prêt pour quelque chose de bien plus intense et « cochon ». C’est en ouvrant ma bouteille de « Custard Fraise » que j’ai compris que j’allais être servi. L’odeur est, en fait, tombée pile dans mes attentes. C’était une odeur de costarde bien sucrée et légèrement vanillée. Étrangement, sur le coup, cette odeur là me faisait penser aux « puddings » Snack Pack à saveur de caramel au beurre (butterscotch). Je pouvais également sentir une toute petite touche de fraise au fond, mais elle me paraissait plutôt discrète.

0027000419030_CF_version_type_large

Je me suis dépêché de reconstruire ma Billow, j’ai fait le plein et j’ai pris ma première bouffée…

whoa

Whoa ! C’était en plein le goût que je recherchais ! En inspirant, j’ai tout de suite gouté cette costarde bien sucrée. C’était une costarde ultra crémeuse et légèrement caramélisée. Je pouvais également déceler une petite touche de vanille bien dosée en arrière-gout, qui semblait venir adoucir un peu le côté un peu plus corsé (même si ce n’est pas le mot idéal pour décrire ce goût) qu’ont parfois les costardes. Il est assez difficile de décrire cette saveur afin que vous puissiez vous faire une image bien claire de la saveur, mais je dirais que le goût se situait quelque part entre un « pudding » au « butterscotch » et une crème brulée légèrement grillée.

creme-brulee1

En expirant, c’est là que je pouvais gouter la fraise. C’était une fraise quelque peu discrète qui apportait une touche bien agréable, sans toutefois donner l’impression de ruiner la costarde en la camouflant. Elle apportait un petit côté fruité que j’aimais bien. Je n’irais pas jusqu’à dire que cette saveur me donnait l’impression d’être celle d’une fraise naturelle, mais elle me rappelait tout de même le gout d’une fraise à la chaire bien dure.

1_120529090454_1

Le « Custard Fraise » de Millésime est un liquide que j’ai trouvé franchement bien réussi. Je l’ai dit en début d’article, je ne suis pas un gars de liquides « costarde », mais là, ouff… celui-là m’a vraiment charmé. Ce liquide offre une très belle texture de vape (hit) onctueuse et qui est de loin bien plus douce que la majorité des liquides en 50/50. Je ne le vapais peut-être qu’à 30 W, mais je pouvais prendre de pleines inhalations directes sans jamais le trouver moindrement sec. Côté vapeur, c’était aussi bien au-dessus de la moyenne pour un liquide avec ce ratio PG/VG (tout comme le reste des liquides Millésime).

thumbsup

Dans mon cas, c’est un liquide que j’ai pu vaper sans arrêt durant des jours sans jamais avoir le gout de le changer. C’était sucré oui, mais pas au point de me tomber sur le cœur. Je n’irais peut-être pas jusqu’à dire que ce sera pareil pour tous, mais ce le sera au moins pour une grande majorité d’entre vous. Si vous vous cherchez une bonne costarde bien gouteuse et onctueuse, le « Custard Fraise » de Millésime saura fort probablement vous plaire et vous rassasier comme il l’a fait pour moi.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

custardfraise1

custardfraise2

custardfraise3

Custard Banane – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (dual coil 26G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 25W sur Kangertech Subox
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Une crème vanillée et caramélisée mariée à une banane onctueuse aux notes épicées. Une création Millésime sucrée sans excès et ronde… »

La revue:

Vous m’avez peut-être déjà entendu le dire avant, les liquides aux bananes, ça vient me chercher. Je suis très chanceux avec les liquides Millésime puisque la ligne nous propose deux liquides avec de la banane : Le « Cuvée Mars 2015 » que j’ai déjà testé, ainsi que le « Custard Banane ». C’était la première fois que je voyais le mélange costarde-banane et je dois dire que je trouvais l’idée bien intéressante.
ohyeah

Quand j’ai rempli ma Billow pour la première fois avec le « Custard Banane », j’ai eu un petit moment de doute à cause de l’odeur. Ça sentait très bon, mais pendant quelques secondes, j’ai cru que je m’étais trompé de bouteille et que j’étais en train de remplir ma « tank » avec du « Cuvée Mars 2015 » par erreur. Je me suis même arrêté à « mi-pipette » pour bien m’assurer que ce n’était pas une erreur… L’odeur du « Custard Banane » était sur le coup quasi identique à celle du « Cuvée Mars 2015 » (à quelques petits détails près). J’ai rapidement compris d’après l’odeur que la même saveur de banane était utilisée pour les deux liquides. Je pouvais bien sentir cette banane bien mûre qui me rappelait l’odeur des bananes séchées mais, pour une quelconque raison, la costarde, elle, je n’arrivais pas à la déceler sur le coup.
W-22A-Banana-Chips-1lb

Quand je me suis mis à le vaper, j’ai encore une fois eu la même réaction que lorsque j’ai senti le liquide. J’avais un peu de difficulté à comprendre ce qui se passait parce que je n’arrivais pas à gouter la costarde et le gout était franchement très proche de celui du « Cuvée Mars 2015 ». J’en ai vapé un bon 5 ml et je n’y voyais toujours pas de changement. J’ai donc décidé d’attendre avant de continuer à le vaper et laisser aérer et vieillir ma bouteille pour quelques jours afin de voir si j’y verrais du changement. Après tout, ce n’est pas un peu d’attente qui allait me tuer…
waiting

Au bout d’environ une semaine, j’ai pu remarquer du changement. Je pouvais maintenant sentir un peu plus la costarde. L’odeur de celle-ci me laissait croire qu’elle était bien crémeuse et pas trop riche. Elle avait également une petite touche vanillée que j’aimais bien. J’ai donc rempli mon réservoir et j’ai recommencé le test.
vaping

Le changement au niveau du gout après avoir fait aérer et vieillir mon liquide n’était pas tout à fait aussi contrasté que les changements de l’odeur, mais il y en avait quand même un peu. La saveur principale était celle de la banane. C’était (comme avec l’odeur) une saveur de banane bien mûre qui me rappelait le gout des bananes en « chips ». Cette saveur était assez sucrée et prenait beaucoup de place dans le mélange.

Pour ce qui est de la costarde, je l’ai trouvée plutôt discrète. Je pouvais la gouter en arrière-gout, mais ce n’était pas très prononcé. J’arrivais à gouter la vanille, mais pas tellement le coté riche et plus « lourd » qu’ont parfois les costardes. Cette saveur apportait une très belle onctuosité au liquide, sans nécessairement venir dominer le mélange. Dans mon cas, j’ai trouvé que le « Custard Banane » était davantage un liquide à la banane qu’à la costarde. J’aurais bien aimé pouvoir vous décrire cette costarde plus en détail, mais je ne suis malheureusement pas arrivé à la capter assez pour pouvoir le faire.
sorry

Le « Custard Banane » de Millésime reste, en fin de compte, un très bon liquide. Sa texture très ronde est franchement agréable à vaper. J’ai trouvé le « hit » un peu plus sec que les autres liquides Millésime que j’ai testés jusqu’à présent, mais il reste tout de même dans la moyenne pour un liquide en 50/50. Disons que je pouvais prendre de grandes inhalations directes sans problème. Ce liquide est assez gouteux et sucré. Dans mon cas, je n’ai pas eu de problèmes à le vaper sans arrêt, mais, à cause de son intensité, il se pourrait bien que ce ne soit pas le cas pour tout le monde.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

custard banane 1

custard banane 2

custard banane 3

Sacral – Liber8

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X (Clapton 22G, 4 tours, 3mm)
  • 0.4 Ohms @ 70W sur Sigelei 100W
  • Mélange 85VG
  • Disponible sur Facebook de Liber8

Description du site:

« Costarde vanille orange et abricot »

La revue:

Le « Sacral » de la ligne Chakras de Liber8 s’inspire du deuxième chakra, le chakra sacré. Le chakra sacré permet de mettre en action sa pensée et sa créativité. Il est aussi le siège de la connaissance spirituelle. (Vous pouvez visiter le www.7chakras.fr pour plus d’infos sur les chakras.)

L’odeur du liquide, en ouvrant la bouteille, annonce un liquide très velouté. Je pouvais sentir une costarde bien riche avec un léger fond orangé. Même si le mélange costarde-orange n’était pas nécessairement un mélange qui m’attirait au début, l’odeur du « Sacral » est venue me chercher beaucoup plus que je ne le pensais. La petite touche de vanille venait bien compléter le tout et me mettait déjà l’eau à la bouche.

exps24580_THHC1785943D14

Étrangement, quand j’y ai gouté pour la première fois, je ne trouvais pas nécessairement que le gout était fidèle à l’odeur. La costarde me semblait bien loin derrière l’orange qui, elle, était très prononcée et corsée. La saveur d’orange me paraissait à mi-chemin entre une saveur artificielle (bonbons) et le zeste d’orange. Pour être franc, je la trouvais même trop intense au début.

Orange-Lollipops
Pour ce qui est de la costarde, j’avais l’impression qu’elle apportait une texture plutôt qu’une saveur en tant que telle. Si on m’avait présenté le liquide sans description, j’aurais probablement eu de la difficulté à déceler la costarde au début. Je captais bien la vanille, mais tout ça me faisait penser davantage à une orange vanillée crémeuse qu’à une costarde.
Comme je l’ai dit plus haut, le mélange orange et costarde ne m’attirait pas plus qu’il ne le faut au début. Bien que l’odeur ait piqué ma curiosité, quand je me suis mis à vaper, ça ne tombait pas nécessairement dans ma palette de gout. Je ne dis pas que le « Sacral » n’est pas bon, mais c’était un mélange qui me laissait quelque peu perplexe quand j’ai commencé à le tester.
1430
Au bout d’une semaine, les choses ont commencé à changer. J’ignore si c’est dû au vieillissement du liquide ou simplement parce que mes papilles commençaient à s’y faire, mais je commençais à apprécier de plus en plus le « Sacral ». L’orange semblait finalement laisser plus de place à la costarde qui, elle, venait arrondir encore plus la saveur. Je trouvais encore que l’orange dominait, mais elle était devenue moins agressive et me paraissait maintenant moins artificielle. Autant le liquide ne me fît pas « triper » beaucoup au début de ma dégustation, autant je me suis retrouvé à en devenir de plus en plus accro, jusqu’à ce qu’au final je ne puisse plus m’en passer. J’avais constamment le gout d’aller prendre une bonne petite bouffée.
Si vous avez lu la description, vous avez peut-être remarqué que je n’ai pas encore parlé des abricots. La raison est bien simple, c’est que je ne suis pas parvenu à les gouter. Je ne doute pas une seconde qu’il y en ait, mais mes papilles ne les ont pas trouvés. Il faut dire que je ne suis pas non plus tout à fait certain du gout de l’abricot. Je sais qu’ils sont dans la famille des pêches et des nectarines, mais je ne crois pas en avoir mangés par le passé. Bref, il est possible que certains d’entre vous les goutent, mais moi, je n’y suis pas arrivé.
1203
Bref, au bout d’une semaine, le « Sacral » semblait de plus en plus prendre la forme d’une costarde à l’orange bien gouteuse. Sa texture est bien ronde et veloutée et la saveur est plutôt intense. Si vous aimez les liquides très gouteux, vous ne vous tromperez pas avec celui-ci. À cause de l’intensité de sa saveur, il se pourrait que certains d’entre vous aient de la difficulté à en faire un « all day vape ». Bien entendu, avec son 85 % VG, sa vapeur et son onctuosité sauront bien plaire aux amateurs de gros nuages.
Bonne Vape, Namaste

-Eric

Les photos:

sacral1

sacral2

sacral3