Alex Addiction – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un opulent mélange de spiritueux qui laisse un tracé laser émeraude et diffuse doucement ses notes de base composées de grains rôtis et d’un caramel paradisiaque. Son bouquet d’agrumes dominé par une lime franche et pleine de zeste nous guide vers de complexes harmoniques qui se dispersent dans un parapluie de rondeurs crémeuses et de noisettes. Une flamboyance profondément ancrée dans un gingembre ferme et herbacé se laisse adoucir par des notes anisées qui sucrent et rehaussent une pleine bouche de menthe poivrée persistante. D’une finale poudreuse bonbon s’élève de subtiles nuances de raisins qui enveloppent un labyrinthe complexe de biscuits au beurre. »

La revue:

Lorsque je teste des liquides, je prends toujours des mots clefs en note que j’utilise par après lorsque vient le temps d’écrire ma revue. Je note les saveurs que je crois capter, la texture, la production de vapeur etc. En général, mes notes sont assez basiques et font généralement du sens. Avec le « Alex Addiction » de Mandalab, c’était un peu différent. J’ai regardé mes notes et je me demandais comment j’allais faire pour mettre tout ça ensemble de façon à bien décrire le liquide étant donné sa complexité…

En ouvrant ma bouteille, j’ai pu capter un mélange d’anis, de caramel et d’épices. Sur le coup, j’ai trouvé l’odeur appétissante, mais je dois tout de même admettre que le mélange d’arômes était plutôt particulier. Ce n’était pas tout à fait le genre de mélange que j’avais l’habitude de voir.

C’est en y goutant que j’ai réalisé à quel point le liquide était complexe parce que j’ai encore capté quelques saveurs que je n’ai pas du tout détectées dans l’odeur. Bien entendu l’anis, le caramel et les épices y étaient, mais là, je captais également une touche de lime à l’inspiration. C’était une lime peu sucrée et très, très légèrement amère. En gros, c’était plutôt une saveur de zeste de lime qu’une saveur de chaire de lime surette.

À l’expiration, je captais alors une menthe poivrée un peu sucrée qui rappelait un peu le gout des bonbons à la menthe, ou même le gout des cannes de Noël. Cette saveur était également accompagnée d’une très petite dose de « frost » qui apportait une belle fraicheur agréable au liquide.

Je trouve que le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide extrêmement difficile à décrire de façon à ce que quelqu’un qui ne l’a jamais gouté puisse se faire une bonne idée de la saveur en lisant ma revue. Normalement, les profils de saveurs sont assez simples à décrire; fruité, tabac, spiritueux, épicé, bonbons ou pâtisserie. Dans le cas du « Alex Addiciton », c’est tout ça en même temps! En lisant la description du fabricant la première fois j’avais l’impression que c’était un peu une surdose d’adjectifs qualificatifs avec plein de profils de saveur saupoudré entre les mots. J’arrivais mal à comprendre ce que le liquide pouvait gouter, mais après y avoir gouté, c’est là que la description a pris tout son sens…

Ce que j’ai trouvé intéressant avec ce liquide c’est que les saveurs que je captais semblaient toutes changer en intensité à chaque session. Ainsi, je captais parfois plus le coté anisé, parfois c’était le coté caramel/épices alors qu’à d’autres moments, c’était la lime et la menthe poivrée qui prenait le dessus. Je sais avec certitude que l’expérience ne sera pas la même pour tout le monde étant donné la complexité du liquide, mais dans mon cas, je trouvais que le « Alex Addiction » me rappelait l’expérience de boire un thé turc. C’était très « zen » et hyper gouteux.

Le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide dont les saveurs ont du « punch ». Toutefois, même s’il est très gouteux, il peut quand même être vapé toute la journée (dans mon cas). C’est un liquide qui m’a pris par surprise au début parce que je ne comprenais pas nécessairement ce qui se passait dans ma bouche, mais une fois que je l’ai apprivoisé, je n’ai pas pu m’en passer. Sa production de vapeur était très belle et son « hit » juste à point pour ce genre de saveur. Si vous cherchez un liquide qui va « challenger » vos papilles autant qu’il leur plaira, je pense que le « Alex Addiction » est un excellent choix. Par contre, je crois qu’aucune revue n’arrivera à décrire toute la complexité et l’expérience de vape que procure ce liquide. La meilleure façon de vous faire une idée de ce liquide est de l’essaye et vous n’en serez certainement pas déçu.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

Publicités

Banana Jeff – BDY E-Liquid

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Coil Clapton 22/32 3mm
  • 0.4 Ohms @ 65W sur Sigelei 100W
  • Mélange Max VG
  • Site web du fabricant

Description du fabricant:

« Banane flambée au rhum. »

La revue:

J’ai découvert le « Banana Jeff » de BDY E-Liquid au CVE d’Ottawa 2016. C’est en arrêtant à la station de Bablito Industries (distributeur du liquide) qu’ils m’ont dit (sachant que je « trip » sur les liquides aux bananes) que je devais passer par la station de BDY E-Liquid pour jeter un œil à leur Banana Jeff. Je dois dire que je suis resté assez surpris quand ils m’ont sorti cette bouteille de 200 ml (juste un peu plus petite qu’une canette de boisson gazeuse) embouteillée pour le CVE!

banana-jeff-bottle

On m’a décrit le liquide comme étant à saveur de banane flambée au rhum. Je ne suis peut-être pas le plus grand fan de liquides à saveur de spiritueux, mais les liquides aux bananes sont vraiment dans mes cordes. J’ai donc pris cette gigantesque bouteille de délice « banané » et j’ai continué ma tournée du CVE, impatient d’y gouter dans un « driper » fraichement monté…

À l’odeur, le « Banana Jeff » de BDY E-Liquid m’a paru assez sucré. Je pouvais sentir la banane, mais elle était tout même discrète. C’est en effet une odeur qui rappelait celle d’une banane bien mûre et cuite, mais avec un petit penchant artificiel. Pour ce qui est du rhum, l’odeur était environ à intensité égale avec la banane. Ça ne sentait pas l’alcool comme tel, mais je captais tout de même le côté sucré et légèrement épicé du rhum. Je décelais également ce qui m’a paru comme une légère touche de vanille. Le tout était un mélange franchement très appétissant.

pirateries-banane

En y goutant, je me suis aperçu que mon nez ne s’était pas beaucoup trompé. Il arrive parfois que certains liquides ne goutent pas ce qu’ils sentent, mais dans le cas du « Banana Jeff », l’odeur est assez représentative de la saveur.

La première saveur que j’ai capté est sans aucun doute celle de la banane. Comme avec l’odeur, c’était une banane assez sucrée. Le gout rappelait effectivement celui d’une banane bien cuite et caramélisée. Cette saveur de banane était également très veloutée.

baked-bananas-with-cardamom-and-cream-1024x768

Ensuite, j’ai capté le « rhum ». Toutefois, comme avec l’odeur, ce n’était pas tout à fait comme de prendre une gorgée de rhum. La saveur de rhum du liquide reflétait plutôt le côté sucré et légèrement épicé du rhum. Je ne crois pas que c’est le genre de saveur que j’aurais aimé individuellement, mais dans le « Banana Jeff » », elle se marie à merveille avec l’arôme de la banane et donne en effet l’impression de vaper une bonne banane flambée au rhum.

7da213c335ambees

En arrière-gout, j’ai capté ce qui m’a semblé être une légère touche de vanille. Il est bien possible que ce ne soit que le mélange de la banane et du côté « sucré » du rhum qui m’ait donné cette impression-là, mais j’avais tout de même l’impression qu’une subtile touche de vanille avait été ajoutée au mélange pour venir bien compléter le tout.

pgv-and-beans-close-up

Il faut savoir que le « Banana Jeff » de BDY E-Liquid est un liquide très gouteux et je l’ai trouvé particulièrement sucré. Lorsque j’ai commencé à le vaper, je le trouvais même trop sucré pour moi. Par contre, au bout de quelques jours, je m’y suis habitué et je l’ai dévoré jusqu’à ce qu’il ne m’en reste qu’environ 50 ml (au moment où j’écris ces lignes). C’est un liquide « Max VG » (probablement aux alentours du 80-85VG) qui produit une très, très belle vapeur. J’ignore si c’est dû au fait que je trouvais le liquide très sucré, mais je trouvais son « hit » un tout petit peu sec au début. En fait, je ne crois pas que « sec » soit le bon mot pour décrire le « hit ». C’était plutôt comme la sensation que l’on ressent au fond de la gorge quand on mange trop de bonbons… Cette sensation s’est par contre rapidement dissipée lorsque je me suis habitué à l’intensité de la saveur (ou peut-être à cause du vieillissement du liquide) et le liquide a alors pris une tournure beaucoup plus onctueuse.

perf

Si comme moi vous êtes un amateur des liquides aux bananes, vous ne serez sans doute pas déçu du « Banana Jeff ». C’est un liquide très gouteux qui saura plaire à ceux qui sont à la recherche de quelque chose d’intense!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

banana-jeff-1

banana-jeff-2

banana-jeff-3

banana-jeff-4

banana-jeff-5

Cannolo – Laflèche Signature Series

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Kanthal A1 22G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Site web du fabricant

Description du fabricant:

« Inspiré d’un classique Sicilien, laissez-vous charmer par cette pâtisserie garnie d’une crème vanillée avec une finale légèrement épicée. »

La revue:

Au CVE 2016 d’Ottawa, je suis tombé sur le « Cannolo » de la ligne Laflèche Signature Series. C’est une ligne créée par le cerveau derrière les liquides « Moonshiner » et produite par Bablito Industries. J’avais vu le liquide passer à plusieurs reprises sur les forums de vape, mais je n’ai jamais pu le gouter puisque dans mon coin de pays, il n’y a pas beaucoup de boutiques de vape. Les plus près sont à environ 1h de route de je n’y vais pas vraiment souvent. Là, j’avais enfin une bouteille entre les mains et je me disais : « toi ma chanceuse tu vas y passer ce soir! »

kiss

En arrivant chez moi, je me suis dépêché de prendre quelques photos pendant que ma bouteille était encore pleine, j’ai refait le « coil » de mon driper, et j’ai ouvert ma bouteille pour d’abord la sentir un peu.

Je suis resté assez surpris de l’intensité de l’odeur. C’était une odeur assez puissante, riche et très sucrée. Je captais un arôme qui me rappelait celui d’une costarde vanillée avec une petite touche de ce qui me paraissait être une espèce de rhum épicée. Je captais également un petit côté légèrement fruité qui venait bien compléter le tout. Bien que le liquide s’inspire d’une pâtisserie à la base, je ne captais pas vraiment d’odeur de pâte en tant que telle.  À ce stade-là, je n’étais pas encore tout à fait certain si ce liquide allait être dans ma palette de gouts, mais c’était fort intéressant et en plus, la bouteille me disait carrément qu’elle pouvait contenir la meilleure chose que j’aurais jamais eue!

cannolo4

Je n’ai personnellement jamais gouté à un cannolo de ma vie. (Surtout que selon mes recherches, ce n’est pas un vrai cannolo si ça ne provient pas de la Sicile) Il était donc assez difficile pour moi de dire si le liquide reflétait vraiment le gout d’un vrai cannolo, mais en prenant ma première bouffée, j’ai tout de suite aimé ce qui se passait dans ma bouche. Je dois admettre qu’à cause de l’odeur intense, j’avais peur que le liquide soit beaucoup trop « punché » et sucré pour moi. À ma grande surprise, le gout était vraiment bien dosé. C’était gouteux, mais pas trop sucré… juste parfait.

ohyesss

La première saveur que je captais à l’inspiration était celle de la vanille. C’était en fait un peu comme une costarde à la vanille. Cette saveur était très crémeuse et donnait au liquide une touche hyper veloutée. Ensuite (et c’est là que je n’arrive pas tout à fait à comprendre), je captais un petit quelque chose qui me rappelait un peu le gout d’un rhum épicé (comme dans l’odeur). Ce petit côté « rhum épicé » me semblait aussi accompagné d’une touche légèrement alcoolisée. Toutefois, je dois admettre que même après plus d’une semaine à vaper le liquide, je ne suis toujours pas certain de ce que je capte vraiment. La description parle d’une finale légèrement épicée, mais malheureusement, je ne suis pas convaincu à 100 % de ce que c’est vraiment… désolé…

idk

En expirant (et en arrière-gout), c’est là que je captais une saveur un peu plus « pâte frite ». Par contre, cette saveur m’a paru très, très discrète dans le mélange. Ainsi, il arrivait même parfois que je ne la capte pas du tout. Elle semblait venir bien compléter le mélange sans toutefois être une saveur bien distincte qui se démarque des autres. En gros, le « Cannolo » de la ligne Laflèche Signature Series  m’a permis de bien m’imaginer ce qu’était le gout d’un vrai bon cannolo.

cannoli-spot1-0

Bien que le « Cannolo » soit un liquide 70VG, je dois admettre que le liquide en tant que tel est très épais. Si le ratio PG/VG n’était pas inscrit sur la bouteille, j’aurais pu facilement croire que c’était un 90VG à en juger par la viscosité. C’est probablement ce qui fait que la vapeur produite est vraiment très satisfaisante. C’était une belle vapeur épaisse et veloutée. Côté « hit », c’était vraiment doux. J’en avais presque l’impression de vaper du 0 mg. Par contre, lorsque je vape un liquide « dessert » c’est un peu le genre de « hit » que je recherche

Le « Cannolo » est un liquide que j’ai trouvé très bien réussi. Les saveurs sont dosées à en faire un liquide bien gouteux sans toutefois être trop sucré. Bien entendu, ça reste un liquide « dessert » donc les gens qui ne sont pas habitués à ce genre de liquide pourraient quand même le trouver très/trop sucré. Il est évident en vapant le « Cannolo » que c’est un liquide de qualité qui saura grandement plaire aux gens qui se cherchent un bon liquide à vaper en dessert!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

cannolo1

cannolo2

cannolo3

Istanbul (Epicure) – LVS

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2 (Kanthal 26G sur du 3mm)
  • 0.4ohms @ 60W
  • Mélange PG/VG inconnu
  • Disponible sur www.lavapeshoponline.com

 

Description du fabricant:

« Thé Turc, soupçon de citron, sucre de betterave et crème. »

 

La revue:

La Vape Shop a récemment sorti un nouveau liquide, le « Istanbul ». Ce liquide est le premier de la ligne « Epicure – Flavors of the world » qui, comme son nom le dit, vise à nous faire découvrir les saveurs du monde. Il n’y a que le « Istanbul » de disponible pour le moment, mais les autres liquides de cette ligne arriveront peu à peu sur le marché.

Quand j’ai pris ma bouteille pour la première fois, j’ai remarqué que quelques saveurs étaient inscrites sur l’étiquette : Thé turc, soupçon de citron, sucre de betterave et crème. Bon, juste comme ça, j’avais de la difficulté à bien m’imaginer ce que le mélange de tout ça pouvait bien donner. J’ai donc ouvert ma bouteille pour la renifler un peu. C’était euh… assez « punché » et parfumé comme odeur. J’ai tout de suite compris que le « Istanbul » allait me faire travailler plus que la moyenne parce que c’était évidemment un liquide assez complexe. Si je devais décrire cette odeur, je dirais que c’était un peu comme un thé chai très épicé et corsé. Ça sentait très bon, mais c’était loin d’être le genre de liquide que j’ai l’habitude de vaper. Après l’avoir senti, je dois avouer que je n’étais pas tout à fait certain si ce liquide allait être dans ma palette.

ok...

Pour être honnête, en y goutant pour la première fois, je ne comprenais pas trop ce qui se passait dans ma bouche. J’irais même jusqu’à dire que je ne savais même pas si j’aimais ça ou pas. C’était comme l’odeur, assez intense et parfumée. Sur le coup, j’avais un peu l’impression d’être envahi par un lot de saveurs qui semblaient toutes se battre pour avoir mon attention.

wow

La première saveur que j’ai captée dans le lot, qui est en fait la base du liquide, c’est celle d’un thé turc bien épicé et gouteux. C’était un gout qui rappelait un peu celui du thé chai. Un mélange puissant de thé noir et de clou de girofle avec une petite touche de cannelle moulue à l’expiration. Une saveur très complexe à vaper, mais qui était en fin de compte bien agréable.

clove-tea-700x466

Au fil des jours et à force de le vaper, je captais de plus en plus le gout du sucre en expirant. Je sais qu’il est inscrit « sucre de betterave » sur la bouteille, mais moi je suis loin d’avoir des papilles développées au point de dire qu’effectivement, c’est du sucre de betterave. C’était simplement une petite touche sucrée qui semblait venir adoucir le gout plus corsé et épicé du thé turc.

En arrière-gout, je pouvais capter un citron très discret. C’était un arôme de citron très naturel qui apportait un soupçon d’acidité que j’appréciais. Le problème, c’est que je n’ai pas semblé le capter tout le long des deux semaines pendant lesquelles j’ai testé le liquide. C’était une saveur très discrète à laquelle je m’habituais rapidement. Ainsi, quand j’en vapais trop, je ne le goutais plus autant. Pour vous donner une idée, c’était un peu comme si on avait fait infuser une demi-tranche de citron dans mon thé.

 

Lemon-Tea

Moi, je suis un gars de liquides fruités et « bonbons ». J’ai donc dû apprendre à apprivoiser le « Istanbul ». C’était un liquide qui me déstabilisait beaucoup au début à cause de sa complexité et de son intensité. Par contre, j’ai réalisé que plus j’en vapais, plus j’étais charmé et plus je l’aimais. Il est passé d’un liquide que j’aurais vapé à l’occasion à un liquide que je ne pouvais plus m’empêcher de vaper. Tellement, que j’ai dû me retenir pour ne pas vaper ma bouteille avant d’avoir terminé l’écriture de ma revue.

Le « Istanbul » de La Vape Shop est un liquide très gouteux, mais également très rond et crémeux. Son « hit » est très bien dosé et n’estpas sec du tout. Le ratio PG/VG n’est pas inscrit sur la bouteille, mais à en juger par l’épaisseur du liquide, je dirais que c’est un mélange à au moins 80VG. Si vous aimez les liquides complexes, vous serez bien servi avec celui-ci. Par contre, si comme moi vous êtes plutôt du type « liquide simple », vous pourriez avoir besoin d’une petite période d’adaptation afin de bien le saisir et le comprendre. Une fois que ce sera fait, vous risquez de ne pas pouvoir vous en passer.

 

Bonne vape ;)

-Eric

Les photos:

istanbul1

istanbul2

istanbul3

Pomme de Reinette – E-Alchimiste

Par défaut

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml (HVG)
  • Concentration nicotine: 6 mg/ml (HPG)
  • Atomiseur: Wotofo Lush avec Clapton 3mm (HVG)
  • Atomiseur: Nautilus BVC (HPG)
  • 0.4 Ohms @ 50W sur iPV4 (HVG)
  • 1.8 Ohms @ 11W sur iStick 30W (HPG)
  • Mélange 30PG/70VG (HVG)
  • Mélange 60PG/40VG (HPG)
  • Mixologue: www.e-alchimiste.ca
  • Disponible chez Vapoflore

Description du mixologue:

« Des pommes magiques assaisonnées tout en douceur. Symbole d’éternité, de royauté et de connaissance, cette saveur saura-t-elle vous intriguer? »

La revue:

Quand je teste des liquides, il m’arrive souvent de les tester sans lire d’infos ou de description à propos du liquide en question. J’aime essayer de découvrir les différents arômes par moi-même, sans aide. C’est d’ailleurs ce que j’ai fait en testant le « Pomme de Reinette » de E-Alchimiste. Bon, c’est vrai qu’avec un nom pareil, deviner les saveurs du liquide est loin d’être un exploit, mais ayant testé plusieurs liquides de ce mixologue, je me doutais bien que ça allait être bien plus qu’un simple liquide aux pommes.

Quand je l’ai senti pour la première fois, j’ai été rapidement charmé par l’odeur. Celle-ci me rappelait beaucoup l’odeur d’un bon jus de pommes frais et sucré. Si je ne m’étais pas retenu, je pense que j’y aurais gouté à même la bouteille. C’était une odeur vraiment, vraiment appétissante. J’avoue toutefois que pour un instant, j’ai cru m’être trompé en insinuant que ce liquide allait avoir une petite « twist » à la sauce E-Alchimiste parce que je ne captais vraiment rien d’autre que la pomme…

thoughtful-oprah

J’ai testé deux versions de ce liquide. La version haut VG (HVG) et la version haut PG (HPG). Comme mon dripper était fraichement monté et n’attendait qu’a recevoir le liquide, j’ai donc décidé de commencer par la version HVG.

Ma première bouffée fut euh… particulière. Je ne comprenais tout simplement pas le mélange. Je pouvais gouter légèrement la pomme, mais elle était bien cachée derrière un mélange plutôt épicé qui, sur le coup, m’a paru assez amer et trop gouteux. En toute honnêteté, je n’aimais pas vraiment ça. J’ai continué de le vaper jusqu’à ce que j’en vape environ 2 ml et, même là, je n’arrivais pas à saisir ce qui se passait dans ma bouche. Il était assez tard le soir et j’ai décidé de laisser tout ça de côté pour la soirée et d’aller me coucher en réfléchissant à tout ça…

Open-eyes

En me levant le lendemain, je me suis empressé de prendre mon mod et de tester à nouveau le « Pomme de Reinette ». Le côté épicé y était toujours, mais maintenant que je savais à quoi m’attendre, il me semblait moins envahissant et je pouvais alors déceler beaucoup mieux la pomme. C’était une pomme bien juteuse et très naturelle. Tellement que j’avais même l’impression de pouvoir gouter l’amertume que l’on peut parfois gouter en mangeant la pelure.

conserver-pommes-2-l750-h534-c

Par la suite, j’ai voulu gouter la version HPG pour pouvoir comparer les deux versions. J’ai nettoyé ma Nautilus, mis un bruleur neuf et j’ai commencé à vaper. J’ai été étonnamment surpris de la différence. Bien sûr, les arômes étaient les mêmes, mais l’intensité de ceux-ci n’était pas pareille. Dans la version HPG, le petit côté épicé laissait beaucoup plus de place à la pomme. Je pouvais gouter les épices, mais comme la pomme prenait plus de place, le gout général se rapprochait beaucoup plus de la pomme sucrée que je captais dans l’odeur. En HPG, le gout me rappelait encore plus le gout d’un bon jus de pomme.

ucm271395

Au bout de quelques jours, mon opinion du liquide avait changé. Bien que je ne « tripais » pas trop au début, c’était maintenant un liquide que j’appréciais beaucoup. En y repensant bien, je pense que c’est le côté épicé qui m’a pris par surprise au début et qui a fait en sorte que je ne l’avais pas aimé.

Après avoir vapé tout près de 15 ml des deux versions, je n’arrivais toujours pas à mettre le doigt sur ce qui composait le côté épicé du liquide. Je suis donc allé faire un petit tour sur le site web de E-Alchimiste pour en avoir le cœur net… À part résumer à la perfection mon expérience avec la question « cette saveur saura-t-elle vous intriguer? », ça ne m’aidait pas beaucoup. Puis, j’ai lu la version anglaise de la description : « Apples cinnamon flavors »…

C’est là que j’ai appris que le côté épicé était en fait de la cannelle. Toutefois, j’ai l’impression qu’il y a là bien plus que de la simple cannelle puisque, normalement, je la détecte assez rapidement quand il y en a dans un liquide. Bref, j’en suis venu à la conclusion que je ne le saurai probablement jamais et que malheureusement pour vous, je ne suis pas en mesure de mettre en mot le gout de cette touche d’épice. Je me dois donc de répondre à la question posée dans la description du liquide : OUI, oui et encore oui. Cette saveur a su m’intriguer et continue encore de m’intriguer même après trois semaines à la tester… Félicitations M. E-Alchimiste, vous avez gagné… Je n’en peux plus.

Screaming-and-crying-gif

Le « Pomme de Reinette » de E-Alchimiste est un liquide très intéressant. Sa saveur de pomme m’a énormément plus. C’est un liquide très gouteux en HVG, mais plus subtil en HPG. Bien qu’il soit très doux, sachez toutefois qu’il est un peu plus sec en version HVG (peut-être à cause du fait que le côté épicé est plus présent dans cette version?). Si, comme moi, vous êtes amateurs de pomme et que vous cherchez un liquide avec une pomme très naturelle, je vous conseille fortement d’essayer celui-ci. C’est maintenant à moi de vous poser la question. Cette saveur saura-t-elle vous intriguer ?

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

pomme1

pomme2

pomme3

P’tit bonhomme – E-Alchimiste

Par défaut

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml (HVG)
  • Concentration nicotine: 6 mg/ml (HPG)
  • Atomiseur: Wotofo Lush avec Clapton 3mm (HVG)
  • Atomiseur: Aerotank V1 avec coton (HPG)
  • 0.4 Ohms @ 50W sur iPV4 (HVG)
  • 1.4 Ohms @ 11W sur iStick 20W (HPG)
  • Mélange 30PG/70VG (HVG)
  • Mélange 60PG/40VG (HPG)
  • Mixologue: www.e-alchimiste.ca

Description du mixologue:

« Êtes-vous un fin renard? De chez une petite vieille, je me suis enfui, d’un vieux aussi et je peux m’enfuir de vous, je vous dis! Pour le fin renard qui sommeille en vous! J’ai un quart de parti… la moitié… les trois quarts ont disparu… je suis entièrement vapé! »

La revue:

Le temps des fêtes approche à grands pas. Comme chaque année, les petits classiques ne tarderont pas à arriver: du Ginette Reno de Noël à la radio, les pubs de Noël de Canadian Tire à la télé et les petits bonhommes au pain d’épice dans les « partys » de famille. Je dois l’avouer, même si c’est sensiblement la même chose d’une année à l’autre, ça reste tout de même un moment de l’année que j’apprécie beaucoup…
Christmas_overeating-turkey
Comme nous sommes au début décembre, c’est le moment idéal de faire la revue du « P’tit bonhomme » de chez E-Alchimiste. Ce liquide est un liquide à saveur de petit bonhomme au pain d’épice et je l’ai reçu en deux ratios PG/VG : 60PG/40VG (haut PG) ainsi que 30PG/70VG (haut VG).
Quand j’ai senti mes bouteilles pour la première fois, j’ai été immédiatement charmé par l’odeur, même si je n’étais pas totalement prêt à dire que ça ressemblait aux bonshommes de pain d’épice. Je pouvais capter des notes similaires, mais il y avait cette délicieuse odeur de biscuit au beurre caramélisé qui ressortait du lot.
img_5741
Au gout, je pouvais également capter ce gout de biscuits au beurre, mais il ressemblait tout même plus aux biscuits au pain d’épice que ce que l’odeur m’avait laissé croire. Il faut savoir que le « P’tit bonhomme » n’est pas hyper gouteux. Tout comme les vrais biscuits, ce n’est pas non plus un liquide très sucré. Même si la version 70VG me paraissait un peu plus gouteuse, j’ai tout de même préféré la version 40VG parce que je trouvais celle-ci plus douce, moins « agressive ». Avec la version 40VG, je captais davantage un petit côté caramélisé qui me restait en bouche même quelques minutes après l’avoir vapé. D’ailleurs, cet arrière-gout, lui, ressemblait BEAUCOUP aux biscuits au pain d’épice.
biscuits_pain_epices1_recette
Il faut savoir que les différentes saveurs qui constituent le liquide se mélangent à merveille. Ainsi, avec la version 40VG, il m’était très, très difficile de pouvoir les isoler pour les gouter individuellement. En fait, je n’y suis même pas arrivé. Toutefois, avec la version 70VG (en drip), il y avait une saveur qui ressortait du lot, la cannelle. C’était une cannelle un peu comme la cannelle en poudre (comme on en retrouve dans les biscuits au pain d’épice). Cette cannelle prenait quand même assez de place dans le liquide. Ce n’était tout de même pas au point de cacher les autres saveurs, mais disons que je pouvais commencer à en ressentir la chaleur dans la bouche, si mes sessions de vape étaient assez longues.
cannella
Le « P’tit bonhomme » de E-Alchimiste est un liquide que je trouve franchement très bien réussi. L’intensité de ses arômes reflète très bien celle des biscuits dont il s’inspire. Son « hit » est aussi très intéressant. Il est d’une rondeur particulièrement agréable et est en plein le genre de « hit » que j’aime avoir. Quand un « hit » est trop puissant, ça a tendance à rendre le liquide trop sec. Quand il est trop doux, ce n’est pas satisfaisant puisque ça donne l’impression de vaper de l’air aromatisé. Celui du « P’tit bonhomme » m’a semblé être l’équilibre idéal entre les deux.
Comme je l’ai dit plus haut, le « P’tit bonhomme » est un liquide dont les saveurs sont assez faibles en intensité. Je pense toutefois que si les arômes avaient été plus intenses, le liquide ne m’aurait probablement pas autant plu. La subtilité du « P’tit bonhomme » est ce qui en fera sans aucun doute un très bon « all day vape » pour tous ceux d’entre vous qui aiment les liquides à saveurs de pâtisseries.
Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

bonhomme1

bonhomme2

bonhomme3

Tabac Monstre – Lav8p

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Aerotank (V1) avec coton
  • 1.2 Ohms @ 11W sur Eleaf iStick
  • Mélange 65PG/35VG
  • Disponible sur www.lav8p.ca

Description du site:

« Liquide Lav8p fait d’un monstrueux tabac légèrement sucré. »

La revue:

L’odeur du « Tabac Monstre » annonce un tabac doux et légèrement fruité. Difficile d’identifier un fruit en tant que tel, mais disons que j’ai vite compris que ça allait être plus qu’un simple tabac.

Après avoir passé 20 minutes à essayer d’identifier les odeurs, je me suis dit que si j’arrêtais de « gosser » et que j’y goutais, ça allait probablement m’aider.

Yo-hurry-up

J’ai gouté à ce liquide pour la première fois dans un « dripper ». J’en ai seulement vapé quelques bouffées pour essayer de capter le plus d’arômes possible, mais à cette étape, le gout était assez faible. J’ai donc préféré le laisser vieillir un peu avant d’y regouter (2 semaines). Lors de mon deuxième test, j’ai opté pour une « tank ». Là, c’était complètement différent ! Le temps de « steep » avait fait ressortir les arômes et je dois dire que c’était très gouteux. Je ne m’y attendais vraiment pas !

funny-gif-girl-little-not-tasty

Les arômes semblent arriver en deux étapes. La première, en inspirant, ressemble beaucoup à l’odeur. C’est l’arôme d’un tabac très doux et légèrement sucré (comme le dit la description). J’irais même jusqu’à dire que c’est fruité. Quel(s) fruit(s) ? Ça, c’est assez difficile à dire. À certains moments, j’ai aussi capté un arôme un peu boisé. Toutefois, ce n’était pas à chaque bouffée et après un certain temps, je n’arrivais plus à le capter. Ce gout boisé était vraiment très faible. Soit il était si faible que mes papilles s’y sont vite habituées ou soit c’était seulement mon imagination qui me jouait des tours.

chips madera

En expirant, c’est là que ça se corse. Quand je dis que ça se corse, c’est que c’est un arôme assez épicé (corsé). Encore une fois, c’est assez complexe comme arôme et difficile à identifier. Ce n’est pas épicé « fort », mais plutôt épicé « poivré ». Je pense toutefois avoir identifié l’arôme du gingembre (mariné?). Ça expliquerait le petit côté « épicé ». Comme dirait ma grand-mère, ça fait pousser le poil su’ l’estomac ! Je dois dire qu’au début je n’étais pas tellement certain d’aimer ce liquide puisque j’avais de la difficulté à bien saisir les différentes saveurs et je le trouvais trop épicé. À force de le vaper, j’y ai toutefois développé une appréciation particulière. Plus je le vape, plus je me sens devenir un dur de dur!

a2e2db86645ee1a5aefc805e832734817f959d628bf4fc05088c80b9e361c679

Le « hit » de ce liquide est assez doux pour un liquide au tabac. Sa vapeur, elle, est disons « dans la moyenne ». Le « Tabac Monstre » de chez Lav8p est un liquide plutôt complexe. C’est le genre de liquide qui peut surprendre au début, mais qui saura plaire à ceux qui aiment les tabacs épicés et complexes.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

tabac monstre 1

tabac monstre 2