Mononc Gérard – Bablito Industries

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Kanthal A1 22G, 3mm
  • 0.2 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange VG/PG inconnu
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Mononc Gérard aime bien sortir sa « caddy » pour aller chercher son petit délice de la journée. Il ne saurait se passer de son cappuccino glacé ! Une saveur rafraichissante et gouteuse, une vape à déguster sous le soleil d’été ! »

La revue:

J’ai beau ne pas être un grand « buveu » de café, je dois tout de même admettre que les saveurs « café » en vape m’attirent beaucoup. J’aime leur côté un peu corsé et souvent très gouteux. En lisant la description du « Mononc Gérard », je me doutais donc bien que ce liquide-là allait me plaire. J’ai beau ne pas boire beaucoup de café, les cappuccinos glacés, par contre, ça j’en bois en titi ! En plus, ça me donnait une bonne excuse pour aller m’en chercher un autre, question de bien pouvoir comparer le liquide à un vrai « Iced Capp ».

icedcapp

Ce qui m’a le plus frappé en prenant ma première bouffée, c’est l’intensité du « frost ». Pour être glacé, c’était glacé ! En général, je ne suis pas fan des liquides avec cet effet-là. J’ai vraiment aimé le « Mononc Gérard », mais je pense qu’une version sans frost m’aurait encore plus plu. Bien entendu, l’effet est là pour rappeler la fraicheur d’un vrai cappuccino glacé, alors sans ce « frost » ce ne serait probablement pas pareil. Je dois tout de même admettre qu’après en avoir vaper une dizaine de millilitres, je me suis habitué au « frost » et il me paraissait maintenant beaucoup moins frappant.

coldsnotjeff-danielsjim-carrey

La première saveur que j’ai captée dans le liquide est évidemment celle du café. C’était un café comme je les aime en vape : bien gouteux et un peu corsé. Cette saveur ne me paraissait pas artificielle. Au contraire, j’avais presque l’impression que des grains de café avaient infusé dans le mélange pour y donner ce gout.

Cette saveur de café était accompagnée d’un arôme de crème assez sucrée. Cette touche sucrée venait adoucir le café et complétait bien le mélange pour donner au liquide un gout qui ressemble beaucoup à un vrai « Iced capp ».

Coffee

En expirant, j’ai capté une troisième saveur (très discrète) qui ne se trouve pas dans un Iced Capp normalement (ceux du Tim Hortons en tout cas). Je parle d’une saveur qui me faisait un peu penser à une gaufrette. C’était un arôme qui apportait une petite (très petite) touche « pâtisserie » au mélange. Étant donné la faible intensité de cet arôme, elle ne venait vraiment pas camoufler les autres. J’avais plutôt l’impression que cette saveur apportait une certaine texture au liquide.

gaufrettes

Bon… LA question maintenant… Le « Mononc Gérard », ça goute-tu le Iced Capp pour vrai ? Je dois dire que sans être 100 % exact, c’est « mauditement » proche. C’est un liquide très sucré, gouteux et onctueux qui m’aurait probablement fait penser, même sans description,  au Iced Capp en quelques bouffées. C’est un liquide franchement bien réussi qui saura grandement plaire aux amateurs de cappuccinos glacés et de vape « café ». Le « Mononc Gérard » de la ligne « Les Haïssables » de Bablito Industries est un liquide qui offre une production de vapeur très satisfaisante. Son taux PG/VG n’est pas indiqué sur la bouteille, mais il est quand même évident que c’est un liquide assez haut en VG vu sa texture de vape et sa production de vapeur. Son « hit » est doux, mais légèrement amplifié par le « frost » du liquide. Dans mon cas, le « Mononc Gérard » a été assez similaire à un vrai Iced Capp. Je n’aurais pas pu en vaper sans arrêts pendant des jours étant donné que c’est un liquide plutôt riche, sucré et très gouteux, mais assis dehors au soleil pendant une chaude journée d’été, c’était carrément délicieux!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

mononcgerard1

mononcgerard2

mononcgerard3

Sacha – Nic BUZZ Eliquides

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Wotofo Lush (Kanthal 22G, 3mm)
  • 0.4 Ohms @ 60W sur iPV 4
  • Mélange PG/VG inconnu
  • Facebook de Nic BUZZ Eliquides

Description du site:

« Femme fatale et délicieuse, son parfum frai de baies mêlées au lychee avec une touche sucrée et une pointe florale, deviendra votre ecstasy. »

La revue:

Après avoir testé le « Zaza » de la ligne #Popjuice de Nic BUZZ Eliquides, je croyais avoir trouvé la bonne. Zaza m’avait carrément charmé et je voyais difficilement comment j’aurais pu trouver mieux. Ça, c’est jusqu’à ce que je fasse la rencontrer de « Sacha »… Je croyais bien que Zaza et moi c’était pour la vie, mais là mon cœur a chaviré sous le charme de Sacha la rousse rebelle.

inlove

Déjà en ouvrant ma bouteille, le parfum du « Sacha » m’a mis l’eau à la bouche. Son odeur très sucrée et fruitée me faisait carrément « triper ». Je pouvais capter un mélange de petits fruits bien crémeux dans lequel j’ai cru déceler un peu de framboise et possiblement de la cerise. En « arrière-odeur », j’ai cru apercevoir une touche florale bien discrète. L’odeur du « Sacha » était assez puissante et me donnait l’impression que ça allait être un liquide plutôt gouteux.

Je me souviens que la première chose qui m’est venue en tête en goutant au « Sacha » pour la première fois, était que le gout me rappelait celui de la Slush Puppie rouge. (celle aux cerises)

slush-eisgetraenk-becher-strawberry-hl

C’était un gout de cerise assez artificielle, sucré et bien gouteux. Même si les arômes étaient dosés de façon assez égale, je dirais que dans mon cas, c’est quand même la cerise qui me semblait prendre légèrement le dessus sur les autres. (notez bien que je n’ai jamais gouté au lychee de ma vie. Il est donc fort possible que la cerise que je captais était en fait du lychee…) J’ai également capté ce qui me semblait être de la framboise. Encore une fois, c’était une framboise assez bonbons, mais qui s’harmonisait parfaitement bien à la cerise. Il y a probablement d’autres arômes de fruit dans le mélange, mais dans mon cas, la cerise et la framboise sont les deux seules saveurs fruitées que j’ai réussi à bien distinguer.

2_raspberries

En expirant, je pouvais sentir une certaine fraicheur. C’était un peu comme un effet « frost », mais très discret. En temps normal, je ne suis pas un grand amateur de « frost », mais dans le cas du « Sacha », l’effet était assez faible pour que je ne m’en rende plus vraiment compte après seulement quelques bouffées. Cette fraicheur était accompagnée d’un petit côté floral que je percevais à l’expiration. Toutefois, je ne suis malheureusement pas assez connaisseur pour pouvoir vous dire de quelle fleur cet arôme s’inspire. Tout ce que je peux vous dire, c’est que le côté floral du liquide est très discret et vient bien complémenter le mélange des saveurs.

verygood

Je l’ai déjà dit bien trop souvent dans l’article, mais je dois le répéter; Le « Sacha » est un liquide qui m’a beaucoup plu. C’est un liquide assez gouteux, sucré et rond dont je me suis régalé sans arrêt jusqu’à ce que ma bouteille soit vide. Par contre, vu l’intensité de ses arômes, il se pourrait que certains d’entre vous préfèrent le déguster en dessert. C’est un liquide au « hit » plutôt doux qui saura sans aucun doute plaire aux amateurs de nuages fruités.

Bonne vape :)

-Eric

Les photos:

sacha1

sacha2

sacha3

Lola – Nic BUZZ Eliquides

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Wotofo Lush (Kanthal 22G, 3mm)
  • 0.4 Ohms @ 60W sur iPV 4
  • Mélange PG/VG inconnu
  • Facebook de Nic BUZZ Eliquides

Description du site:

« Explosive et caractérielle, son parfum juste assez sucré de délicieux agrumes, mangue et pêche rafraichissantes, enivrera vos papilles. »

La revue:

Le « Lola » de la ligne #Popjuice de Nic Buzz Eliquides est le deuxième liquide de la ligne que j’ai testée. Étant un amateur de liquides fruités, les liquides #Popjuice sont tombés en plein dans mes cordes. Le « Lola » ne fait pas exception aux autres liquides de la même ligne en nous proposant un mélange fruité et intéressant d’agrumes, de pêche et de mangue.

En sentant le liquide, j’ai rapidement capté le mélange dont parle la description. Je pouvais sentir les agrumes qui me paraissaient être un mélange du genre orange-pamplemousse. Je captais aussi une petite acidité à l’odeur qui me donnait l’impression que le liquide allait peut-être avoir une petite touche surette. Derrière les agrumes, je pouvais sentir le mélange de pêche et de mangue qui me semblait assez crémeux et bien sucré. Déjà là, je me doutais bien que le liquide allait me plaire.

want

À ma première bouffée, j’ai été quelque peu surpris de voir que le liquide avait une petite touche de « frost ». J’ignore si c’était les agrumes qui donnaient cet effet, mais je le ressentais bien. Toutefois, il faut savoir que cet effet « frost » n’était pas super dominant. Ainsi, à chaque fois que je le vapais, je m’y habituais rapidement et je ne le ressentais plus beaucoup après 5 ou 6 bouffées. Personnellement, je pense que j’aurais préféré une version sans « frost », mais comme ce n’était pas trop intense, c’était quand même acceptable.

whatever

Le « Lola » est un liquide moyennement complexe. Ses arômes m’ont paru dosés à intensité presque égale. À cause de ça, l’ordre dans lequel je captais les saveurs changeait quelque peu à l’occasion. La première saveur que j’ai captée en commençant à tester le liquide est celle des agrumes. C’était une saveur que je trouvais artificielle mais vraiment bonne. Il faut savoir que ce n’est pas parce que je dis qu’une saveur est artificielle que c’est nécessairement mauvais. Disons simplement que je n’avais pas vraiment l’impression de mordre dans une orange en le vapant. Tout comme avec l’odeur, j’ai capté ce que je croyais être une espèce de mélange orange-pamplemousse avec une très, très petite touche d’acidité.

orange_fruit_cutting_grapefruit_91919_3840x2400

J’ai ensuite pu capter la pêche et la mangue. Je mentionne ces deux fruits en même temps parce que j’ai trouvé qu’ils se ressemblaient beaucoup. J’avais l’impression qu’ensemble, elles formaient un seul mélange qui goutait parfois un peu plus la pêche, et parfois un peu plus la mangue. Comme mon nez me l’avait prédit, les deux ensemble apportaient un côté très juteux à la saveur. Bien que le côté un peu plus acide qu’apportaient les agrumes était intéressant, c’est le mélange pêche-mangue qui me faisait le plus « triper »

perfect

Je sais que la description ne parle pas de crème, mais plus les jours avançaient, plus j’avais l’impression de capter une note hyper crémeuse en arrière-gout. C’était ce qui me semblait être une crème un peu sucrée qui venait adoucir le côté plus acide et « agressif » des agrumes, tout en donnant une rondeur d’extra à la pêche et la mangue.

96

Le « Lola » de Nic Buzz Eliquides est un liquide au ratio PG/VG inconnu, mais à en juger par sa production de vapeur (et l’épaisseur du liquide), j’oserais m’aventurer et estimer que c’est un liquide avec au moins 70-80 % de VG. Côté « hit », je dois admettre que je l’ai trouvé un peu sec. Toutefois, en général, je supporte mal les liquides avec des saveurs d’agrumes. J’imagine que c’est un peu une sorte d’intolérance qui fait que dans mon cas, les liquides avec des arômes d’agrumes me paraissent tous secs. Je suis donc bien mal placé pour juger le « hit », mais si vous êtes comme moi, vous pourriez vous aussi le trouver sec. Malgré ça, le « Lola » reste un liquide que j’ai trouvé vraiment bien réussi. L’intensité de sa saveur faisait en sorte que je pouvais le dévorer toute la journée sans jamais qu’il ne me « tombe sur le cœur ». Je pense que ce liquide est un liquide qui plaira à une grande majorité d’entre vous.

Bonne vape :)

-Eric

Les photos:

Lola1

Lola2

Lola3

Plaisir D’été – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (dual coil 26G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 30W sur Kangertech Subox
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Quand la fraîcheur de la pastèque rencontre la gourmandise de l’ananas, l’orange et le citron s’invitent à la rondeur du cocktail. Après l’hiver le plaisir d’été. »

La revue:

Vous serez sans doute d’accord avec moi qu’il est gravement temps que l’été arrive enfin. À ce stade-ci de l’année, j’en ai eu plus que ma dose de la neige, du verglas et de la pluie froide. Heureusement, le « Plaisir D’été » de Millésime arrive au bon moment pour me mettre dans l’ambiance de l’été avec son mélange de fruits tropicaux. Avec une description pareille, ça donne le gout d’enfiler son maillot et d’aller se faire griller sur une plage.

speedo

L’odeur du « Plaisir D’été » est très rafraichissante. En ouvrant la bouteille, j’ai tout de suite senti une odeur fruitée et assez sucrée. C’était une odeur dominée par les agrumes, mais avec un petit fond plus doux. Sur le coup, il était assez difficile de pouvoir bien distinguer ce qui apportait cette douceur en « arrière-odeur », mais il est fort probable que ce soit la pastèque (ou le melon d’eau comme on l’appelle par chez nous). D’après l’odeur, je m’attendais déjà à un liquide très gouteux et probablement assez suret.

img_0962-2

À ma grande surprise, le gout général n’était pas tout à fait comme je m’y attendais d’après l’odeur. C’était en fait un peu moins gouteux et intense que ce à quoi l’odeur m’avait laissé croire

La première saveur que j’ai pu capter est celle du mélange d’agrumes (c’est d’ailleurs à mon avis la saveur principale). C’était une saveur de citron et d’orange (un peu… je pense…) avec une touche d’amertume que je sentais bien à l’arrière de la langue. Ce n’était pas mauvais, mais le gout rappelait un peu plus celui d’un zeste que celui de la chaire en tant que telle. C’était un peu suret, mais pas autant que je l’imaginais d’après l’odeur. En gros, le gout du mélange d’agrumes m’a rappelé celui de la gomme Trident Citrus (gomme que je n’ai pas vue sur les tablettes depuis un bon bout déjà).

trident

En expirant, c’est là que je pouvais capter un peu de melon d’eau (la pastèque). Toutefois, j’ai trouvé cette saveur très discrète dans le mélange. J’irais même jusqu’à dire à peine présente (peut-être à cause du fait que la saveur m’a paru très naturelle). La pastèque apportait un côté rafraichissant au liquide, mais pas nécessairement un gout bien prononcé. C’était un peu comme prendre la première bouchée d’une pointe de melon d’eau bien mûr et juteux. À vrai dire, sans description, j’aurais probablement eu un peu de difficulté à identifier la pastèque parce que le mélange était dominé par les agrumes. Il reste tout de même que sans le melon d’eau, le « Plaisir D’été » aurait probablement eu une texture moins juteuse et fraiche.

watermelons

Le « Plaisir D’été » de Millésime a une texture de vape assez particulière. Je suis plutôt sensible aux saveurs d’agrumes donc pour moi, chaque expiration me paraissait assez sèche (même trop). Par contre, à l’inverse, les inspirations, elles, étaient très juteuses (à cause du melon) et rafraichissantes à cause de ce qui me semblait être une toute petite touche de « frost » bien légère. J’ignore encore si cette note de « frost » est due à la pastèque ou si c’est un additif. Sachez que c’est très discret et on la ressent surtout en respirant après avoir pris une bouffée, et non pendant.

En lisant la description du liquide, j’ai vu qu’il y avait de l’ananas dans le liquide. Pour ma part, j’ai eu beau chercher et même utiliser mon imagination, je n’ai pas été en mesure de le capter. Bien sûr, les gouts de tous sont différents. Certains d’entre vous pourraient être capables de le détecter, mais il reste tout de même que cette saveur y est vraiment à très petite dose.

m59Lm3c

Le « Plaisir D’été » de Millésime est, comme je l’ai dit plus haut, un liquide aux saveurs rafraichissantes, mais avec une texture qui l’est un peu moins. C’est un très bon liquide (côté gout) qui nous amène effectivement en été le temps d’une vape. Il offre également une très belle vapeur malgré son ratio de 50/50. Vous devez savoir qu’à la base, c’est un liquide aux agrumes. Les autres saveurs sont très discrètes et difficiles à bien capter (dans mon cas). Si vous cherchez un liquide acidulé et sucré juste à point qui pourrait facilement être un « all day vape », celui-ci pourrait bien vous plaire. Sachez toutefois que je ne suis probablement pas le candidat idéal pour tester ce liquide à cause de mon « intolérance » aux saveurs d’agrumes. Ainsi, vous pourriez très bien le vaper et avoir une expérience totalement différente de la mienne.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

plaisirdete1

plaisirdete2

plaisirdete3

Grand Bleu – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Nautilus BVC
  • 1.7 Ohms @ 10W sur iStick 30W
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Amateur de fraîcheur n’ayant pas froid aux yeux, découvrez un e-liquide qui allie la force d’une menthe vivifiante à des arômes qui vous rappelleront le bon goût de certaines pastilles de votre enfance. »

La revue:

Le « Grand Bleu » de Millésime est un liquide mentholé. À première vue, j’aurais juré que c’était un liquide fruité/bonbons à cause de sa couleur (et de son nom), mais c’est en ouvrant ma bouteille que j’ai réalisé que je m’étais trompé. L’odeur m’était très familière. Elle me rappelait celle d’un rince-bouche très mentholé. C’est d’ailleurs là que j’ai fait le lien entre la couleur et la saveur.

listerine_us_coolmint_1l

En m’apprêtant à y gouter, j’ai vu du coin de l’œil mon driper fraîchement nettoyé. Je savais bien que c’était un liquide mentholé mais, sur le coup, je me suis dit : « Bah… Ça ne doit pas être si pire que ça ! Après tout, j’suis capable d’en prendre ! » J’ai donc imbibé mon coton, réglé mon mod à 50 w et j’ai pris une bonne grosse inhalation directe…

nope

Okayyy… Je dois l’admettre, je me suis étouffé bleu (*badoum tsss) en prenant ma première bouffée. Le « hit » de menthol était vraiment plus fort que ce à quoi je m’attendais. Au bout de quelques minutes, j’ai repris mes esprits et je l’ai réessayé, en sachant un peu plus à quoi m’attendre. J’ai réussi à finir le contenu de mon « driper » et même qu’en j’en ai revapé pour deux ou trois autres remplissages, mais ce n’était évidemment pas la bonne façon de le tester (dans mon cas du moins). J’ai donc nettoyé ma Nautilus, mis un bruleur flambant neuf et fait le plein. Là, c’était beaucoup mieux.

yesssss

Bien que le liquide soit très doux, l’intensité de l’effet « frost » qu’il procure était un peu trop intense pour que je puisse prendre de grosses inhalations directes avec facilité. C’était probablement parmi les plus puissants « hit » de « frost » que j’avais ressenti à ce jour. Disons simplement que je l’ai trouvé beaucoup plus agréable à vaper en inhalations bouche-poumons.

J’ai mis un certain temps à pouvoir trouver quelque chose qui ressemble assez au « Grand Bleu » en matière de gout pour pouvoir faire une comparaison. Après avoir testé quelques pastilles et quelques gommes à mâcher, j’ai trouvé que ce qui ressemblait le plus au gout du liquide, c’était le gout des pastilles Halls noires, celles pour les durs de durs. Bien entendu, le gout n’est pas tout à fait exact, mais ça vous donnera quand même une bonne idée.

Halls-Extra-Strong-10767

Je sais que la description mentionne que le gout rappellera « certaines pastilles de notre enfance ». Est-ce que c’est à (une de) ces pastilles qu’elle fait référence ? Je ne pourrais pas dire, mais j’ai trouvé que ça se ressemblait. Le « Grand Bleu » a une saveur mentholée assez puissante, mais pas très sucrée. À la limite, j’irais peut-être même jusqu’à dire qu’elle est aussi  légèrement amère. C’est un liquide aux saveurs assez puissantes pour satisfaire les papilles et, grâce à son côté moins sucré, il pourra facilement être un « all day vape » pour la majorité des gens. Je pense que si vous aimez les liquides mentholés ou même les pastilles de ce genre, vous vous régalerez du « Grand Bleu » de Millésime.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

grandbleu1

grandbleu2

grandbleu3

La Fée Verte – E-Alchimiste

Par défaut

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml (HVG)
  • Concentration nicotine: 6 mg/ml (HPG)
  • Atomiseur: Wotofo Lush avec Clapton 3mm (HVG)
  • Atomiseur: Nautilus BVC (avec coil clapton) (HPG)
  • 0.4 Ohms @ 50W sur iPV4 (HVG)
  • 1.8 Ohms @ 16W sur iStick 30W (HPG)
  • Mélange 30PG/70VG (HVG)
  • Mélange 60PG/40VG (HPG)
  • Mixologue: www.e-alchimiste.ca
  • Disponible chez Vapoflore

Description du mixologue:

« Laissez-vous envoûter par cet arôme savamment anisé et subtilement frais.

Absinthe, je t’adore, certes !

Ton frais parfum me déconcerte.

Et dans ton opale je vois

Des cieux habités autrefois,

Comme par une porte ouverte. »

La revue:

« La Fée Verte » de E-Alchimiste tire son inspiration, d’après sa description, d’un spiritueux bien connu, l’absinthe (aussi appelé fée verte). C’est un e-liquide à base d’anis plutôt simple en fait de saveurs, mais franchement très bon et bien dosé. En ouvrant mes bouteilles, l’odeur de l’anis m’a tout de suite sauté au nez. Avec une telle odeur, je me doutais bien que ce liquide allait être assez gouteux et sucré.

Je dois admettre que je ne suis peut-être pas le candidat idéal pour tester ce liquide parce que je n’ai jamais eu la chance de boire de l’absinthe de ma vie. J’ai gouté quelques spiritueux anisés (comme le Sambuca), mais l’absinthe, jamais.

 

anise

J’ai d’abord commencé par tester la version HPG puisque ma Nautilus était fraichement nettoyée et n’attendait plus qu’à être remplie. J’y ai mis un « coil » neuf et je me suis mis à vaper…

giphy44445

Il faut dire que j’étais pas mal heureux de voir que l’idée que je m’étais fait du liquide d’après son odeur était assez juste. C’était gouteux et sucré juste à point. L’anis était évidemment bien présent, mais j’ai aussi pu capter une petite fraicheur de koolada (probablement) qui apportait une touche intéressante. Si, par hasard, vous n’avez jamais gouté à de l’anis de votre vie, je dirais que le gout pourrait rappeler un peu celui de la réglisse noire. Ce n’est pas tout à fait identique, mais vous aurez quand même une bonne idée.

Plus je vapais « La Fée Verte », plus je captais une saveur de sucre blanc en arrière-gout. Je commençais de plus en plus à croire que le liquide s’inspirait de la façon traditionnelle de préparer l’absinthe. Cette méthode consiste à faire couler de l’eau glacée sur un cube de sucre placé sur une cuillère à absinthe au-dessus du verre.

 

absinth

Il n’y a pas de doute, j’ai trouvé le e-liquide « La Fée Verte » bien dosé en version HPG. Son « hit » était dans la moyenne pour un 6 mg/ml, mais me semblait légèrement accentué par l’effet « frost » du koolada.

J’ai donc voulu tester la version HVG, question de voir la différence entre les deux versions du liquide. Je dois être honnête, je n’ai pas « tripé » autant en HVG qu’en HPG. C’est qu’en haut VG, l’anis me semblait plus discret alors que le sucre blanc (ou le côté sucré) prenait plus de place. Ainsi, le liquide me paraissait beaucoup plus sucré qu’en HPG et je ne pouvais pas en vaper autant que je l’aurais voulu. De plus, le « hit » de fraicheur du koolada était beaucoup plus intense en drip et le tout donnait une texture assez sèche en gorge. Bref, la texture de la vape et la viscosité du liquide m’ont fait davantage croire à un liquide 50/50 qu’à un liquide 70VG.

 

ia8tiA9

Évidemment, tout ça n’est qu’une question de gout personnel. Je suis du genre à aimer mes liquides sans  »frost », alors que certains d’entre vous ne recherchent que ça. Je ne voudrais pas que vous pensiez que la version HVG n’est pas bonne, mais je l’ai trouvée un peu différente de la version HPG. Pour ma part, l’équilibre des arômes et la texture de la vape m’ont beaucoup plus charmé en HPG.

Je l’ai dit plus haut, « La Fée Verte » de E-Alchimiste est un liquide assez simple en fait de saveurs, mais c’est selon moi ce qui fait tout son charme. Si comme moi vous aimez les liquides anisés, il n’y a pas de doute que celui-ci vous plaira. Les versions HPG et HVG sont très semblables, mais selon vos gouts, il se pourrait que vous préfériez une version plus que l’autre.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

fee1

fee2

fee3

Frostberry (Talion) – Vape Classique

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X (dual coil 26G, 8 tours, 3mm)
  • 0.6 Ohms @ 70W sur Sigelei 100W
  • Mélange 90VG
  • Disponible sur www.vapeclassique.com

Description du site:

« Un rafraîchissant mélange de petits fruits. »

La revue:

Le « Frostberry » est le deuxième liquide de la ligne Talion de chez Vape Classique que j’ai eu la chance de tester. (Il est également disponible dans la ligne Signature en version 50/50.) En voyant le nom du liquide, je dois avouer que j’ai eu une petite inquiétude. Il était évident que ce liquide allait avoir un petit côté «frost» et j’ai parfois de la difficulté à vaper ces liquides. Comme c’est un liquide haut VG, je ne pouvais pas faire autrement que le tester en drip et j’avais peur de ressentir un trop grand inconfort pour pouvoir en profiter pleinement.
placements2
Comme je testais ce liquide en drip, je devais évidemment le tester en faisant des inhalations directes (question de tester la production de vapeur). Étant donné ma faible tolérance au «frost», vous comprendrez donc qu’à ma première bouffée, je me suis étouffé comme si c’était la première fois que je vapais. Heureusement, tout est rentré dans l’ordre après 2-3 bouffées.
glozell-cinnamon-challenge-o
C’est après les 2-3 premières bouffées que j’ai pu commencer à apprécier pleinement le liquide. Je dois dire que le mélange des arômes est assez réussi. J’ai eu une certaine difficulté à identifier les fruits individuellement, mais ça m’a semblé être un mélange classique de petits fruits: fraises, framboises (peut-être un peu de bleuets). Je crois aussi avoir capté un peu de cassis, mais je ne gagerais pas plus de 20 $ là-dessus. Le mélange des arômes est ultra crémeux. Je dirais que c’est la texture qui m’a surtout fait « capoter » avec le « Frostberry ». C’était une saveur très ronde et onctueuse. J’ai l’habitude de comparer les saveurs des liquides à des choses que la majorité des gens connaissent. Avec le « Frostberry », je suis un peu embêté parce que je n’ai pas réussi à trouver d’aliments ou de boissons qui y ressemblaient beaucoup. Je dirais que ce qui y ressemble le plus, c’est la petite gelée aux fruits que l’on retrouve parfois dans les pâtisseries (ou comme dans les muffins explosion de fruits de chez Tim Hortons).
146
Je l’ai dit plus haut, les saveurs sont très bien balancées. Le liquide est gouteux mais pas trop sucré. Grâce à cet équilibre saveur/sucre, j’ai été en mesure de vaper presque la totalité de ma bouteille en peu de temps, sans m’en lever le cœur.
Le « Frostberry » de chez Vape Classique est un liquide que j’ai beaucoup apprécié malgré son côté « frost » (qui, au fond, n’était pas trop intense après m’y être habitué). La vapeur que produit le liquide était TRÈS satisfaisante. Oui, c’est normal pour un liquide haut VG, mais avec sa saveur très crémeuse et la vapeur épaisse, j’en avais presque l’impression de pouvoir mordre dedans. Côté « hit », c’était très standard pour un 3mg/ml, mais évidemment, le côté « frost » y ajoutait un petit extra. Les amateurs de liquides fruités, veloutés et ronds seront amplement satisfaits du « Frostberry »

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

frost1

frost2

frost3

frost4