Alex Addiction – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un opulent mélange de spiritueux qui laisse un tracé laser émeraude et diffuse doucement ses notes de base composées de grains rôtis et d’un caramel paradisiaque. Son bouquet d’agrumes dominé par une lime franche et pleine de zeste nous guide vers de complexes harmoniques qui se dispersent dans un parapluie de rondeurs crémeuses et de noisettes. Une flamboyance profondément ancrée dans un gingembre ferme et herbacé se laisse adoucir par des notes anisées qui sucrent et rehaussent une pleine bouche de menthe poivrée persistante. D’une finale poudreuse bonbon s’élève de subtiles nuances de raisins qui enveloppent un labyrinthe complexe de biscuits au beurre. »

La revue:

Lorsque je teste des liquides, je prends toujours des mots clefs en note que j’utilise par après lorsque vient le temps d’écrire ma revue. Je note les saveurs que je crois capter, la texture, la production de vapeur etc. En général, mes notes sont assez basiques et font généralement du sens. Avec le « Alex Addiction » de Mandalab, c’était un peu différent. J’ai regardé mes notes et je me demandais comment j’allais faire pour mettre tout ça ensemble de façon à bien décrire le liquide étant donné sa complexité…

En ouvrant ma bouteille, j’ai pu capter un mélange d’anis, de caramel et d’épices. Sur le coup, j’ai trouvé l’odeur appétissante, mais je dois tout de même admettre que le mélange d’arômes était plutôt particulier. Ce n’était pas tout à fait le genre de mélange que j’avais l’habitude de voir.

C’est en y goutant que j’ai réalisé à quel point le liquide était complexe parce que j’ai encore capté quelques saveurs que je n’ai pas du tout détectées dans l’odeur. Bien entendu l’anis, le caramel et les épices y étaient, mais là, je captais également une touche de lime à l’inspiration. C’était une lime peu sucrée et très, très légèrement amère. En gros, c’était plutôt une saveur de zeste de lime qu’une saveur de chaire de lime surette.

À l’expiration, je captais alors une menthe poivrée un peu sucrée qui rappelait un peu le gout des bonbons à la menthe, ou même le gout des cannes de Noël. Cette saveur était également accompagnée d’une très petite dose de « frost » qui apportait une belle fraicheur agréable au liquide.

Je trouve que le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide extrêmement difficile à décrire de façon à ce que quelqu’un qui ne l’a jamais gouté puisse se faire une bonne idée de la saveur en lisant ma revue. Normalement, les profils de saveurs sont assez simples à décrire; fruité, tabac, spiritueux, épicé, bonbons ou pâtisserie. Dans le cas du « Alex Addiciton », c’est tout ça en même temps! En lisant la description du fabricant la première fois j’avais l’impression que c’était un peu une surdose d’adjectifs qualificatifs avec plein de profils de saveur saupoudré entre les mots. J’arrivais mal à comprendre ce que le liquide pouvait gouter, mais après y avoir gouté, c’est là que la description a pris tout son sens…

Ce que j’ai trouvé intéressant avec ce liquide c’est que les saveurs que je captais semblaient toutes changer en intensité à chaque session. Ainsi, je captais parfois plus le coté anisé, parfois c’était le coté caramel/épices alors qu’à d’autres moments, c’était la lime et la menthe poivrée qui prenait le dessus. Je sais avec certitude que l’expérience ne sera pas la même pour tout le monde étant donné la complexité du liquide, mais dans mon cas, je trouvais que le « Alex Addiction » me rappelait l’expérience de boire un thé turc. C’était très « zen » et hyper gouteux.

Le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide dont les saveurs ont du « punch ». Toutefois, même s’il est très gouteux, il peut quand même être vapé toute la journée (dans mon cas). C’est un liquide qui m’a pris par surprise au début parce que je ne comprenais pas nécessairement ce qui se passait dans ma bouche, mais une fois que je l’ai apprivoisé, je n’ai pas pu m’en passer. Sa production de vapeur était très belle et son « hit » juste à point pour ce genre de saveur. Si vous cherchez un liquide qui va « challenger » vos papilles autant qu’il leur plaira, je pense que le « Alex Addiction » est un excellent choix. Par contre, je crois qu’aucune revue n’arrivera à décrire toute la complexité et l’expérience de vape que procure ce liquide. La meilleure façon de vous faire une idée de ce liquide est de l’essaye et vous n’en serez certainement pas déçu.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

Publicités

Barbe à Papoute – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un panache de framboises fraîches éthérées et légèrement sures prends son envol avec une élégance soyeuse qui se veut tendre et onctueuse. Ses hautes notes florales s’allongent dans une balance puissante d’arômes naturelles et de jujube qui emplis le palais d’une guimauve audacieuse. Un tour de force ravissant et explosif qui se veut fidèle à nos tendres souvenirs tout en évoluant le classique légendaire en une pleine lune bleue.»

La revue:

Le « Barbe à Papoute » est le premier, et vraiment pas le dernier des liquides Mandalab (distribués par Bablito Industries) que j’ai la chance de gouter. Bien que les autres liquides de cette ligne ne nous donnent pas beaucoup d’indices sur leurs profils de saveur d’après leurs noms (« Alex Addiction » et « Tambaakoo ») le « Barbe à Papoute » lui, est un peu plus facile à deviner. Étant donné que les liquides fruités et bonbons sont ceux qui viennent le plus me chercher, je ne pouvais pas faire autrement que de commencer par celui-là.

En ouvrant la bouteille, j’ai tout de suite été charmé par l’odeur. C’était assez puissant, un peu suret et sucré comme odeur. Bien entendu, c’était aussi hyper appétissant. Par contre, sur le coup, je ne trouvais pas vraiment que ça sentait la barbe à papa. L’odeur framboisée me faisait plutôt penser aux gros jujubes à la framboise bleue.

ac142-1blue-raspberry-gummi_1

En y goutant pour la première fois, j’ai vraiment « tripé ». Il faut dire que le « Barbe à Papoute » n’est pas le premier liquide à la barbe à papa que je goute. Par contre, c’est probablement celui dont la saveur se rapproche le plus du gout d’une vraie barbe à papa. Pour ma part, J’ADORE la barbe à papa. Vous devinerez donc qu’en prenant ma première bouffée et en réalisant à quel point la saveur y ressemblait, c’était comme si en quelques secondes, j’avais eu une révélation et je venais de découvrir le secret de la création de l’univers…

cottoncandgirl

Plus je vapais le « Barbe à Papoute », plus il commençait à me faire penser à quelque chose d’autre. C’était un peu comme si mes papilles s’habituaient tranquillement à l’arôme de la barbe à papa et la framboise bleue prenait alors plus de place dans le mélange. Bien que je trouvais dommage de perdre peu à peu l’effet « barbe à papa », je n’étais tout de même pas déçu de réaliser que la saveur semblait doucement se transformer en un espèce de « Slush Puppie » à la framboise bleue (sans toutefois être identique).

slush-puppie

Le « Barbe à Papoute » de Mandalab est un liquide de qualité que la grande majorité des gens apprécieront. Ce n’est peut-être pas un liquide hyper complexe au niveau des saveurs, mais il est franchement bien réussi. Ce liquide est un liquide 70VG/30PG. Il produit donc une belle vapeur épaisse et satisfaisante. Par contre, je dois avouer que son « hit » m’a paru légèrement sec (c’est malheureusement souvent le cas avec les liquides aux arômes de barbe à papa). Le « Barbe à Papoute » est un liquide bien gouteux, sucré et comme son odeur, un peu suret, mais pas au point d’en « tomber sur le cœur ». C’était donc dans mon cas, un liquide que je pouvais vaper toute la journée sans ressentir le besoin d’y donner une petite pause. Si comme moi les liquides « bonbons » vous attirent, je ne doute pas une seconde que vous raffolerez du « Barbe à Papoute ».

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

papoutte1

papoutte2

Alie – Nic BUZZ Eliquides

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Wotofo Lush (Kanthal 22G, 3mm)
  • 0.3 Ohms @ 60W sur iPV 4
  • Mélange PG/VG inconnu
  • Facebook de Nic BUZZ Eliquides

Description du site:

« Divine et pimentée, son parfum très sucré de pomme-grenade juteuse avec une brise du fruit du dragon et de baies, vous emmènera dans un tourbillon d’onctuosité. »

La revue:

Le « Alie » est le dernier liquide de la ligne #Popjuice de Nic BUZZ Eliquides que j’ai testé. Mes attentes ont commencé plutôt hautes puisque les 3 autres liquides de la même ligne m’avaient énormément plu. Le « Alie » ne faisait pas exception aux autres et proposait lui aussi un mélange fruité et sucré. En plein le genre de liquide qui me plait!

licking lips

L’odeur du liquide annonçait, comme le dit la description, un liquide très sucré. Je captais une odeur qui me rappelait un peu une saveur de bonbons à la framboise bleue. Évidemment, il n’y avait pas que la framboise dans l’odeur, mais comme elle était particulièrement puissante et très sucrée, j’avais de la difficulté à bien déceler les autres. En le sentant, je me disais que si la saveur était aussi intense que l’odeur, j’allais probablement avoir droit à toute une vague de saveurs…

Tel que je m’y attendais, la saveur était affectivement assez prononcée. Au début, c’était très sucré et j’avais un peu l’impression qu’à cause de ça, j’avais de la difficulté à bien saisir les arômes. Au bout de quelques bouffées, mes papilles s’y sont habitué et j’ai commencé à capter ce qui me semblait être une framboise qui, comme l’odeur, me rappelait l’arôme d’une framboise bleue « bonbons » (un peu comme la slush puppie bleue).

blue-raspberry-ejuice

Je sais que la description parle de pomme grenade, de fruit du dragon et de baies. Je ne doute pas une seconde qu’il y en a, mais dans mon cas, je ne suis pas arrivé à bien les identifier individuellement. Si on m’avait fait gouter le liquide sans me donner de description, j’aurais probablement dit que c’est un très bon liquide à la framboise bien gouteuse et sucrée, mais je n’aurais pas pu identifier les autres saveurs. En fait, c’était un peu comme avec l’odeur. J’avais l’impression que le côté très sucré du liquide avait comme effet de camoufler légèrement les autres saveurs.

2EC37CFB00000578-3331871-He_particularly_enjoys_vanishing_against_a_backdrop_of_fruit_and-a-28_1448368177211

Bien entendu, les gouts de tous sont bien différents. Il est fort possible que certains d’entre vous arrivent à bien distinguer d’autres saveurs.

Après chaque inspiration (et à l’expiration), je captais un côté crémeux qui donnait au liquide une onctuosité hyper agréable. J’adore les liquides fruités, mais si en plus les fruits sont accompagnés d’une petite crème sucrée qui vient arrondir le tout, je suis aux anges. Cette touche de crème apporte une belle rondeur à chaque bouffée et procure une texture de vape que j’ai énormément aimée.

raspberry-whipped-cream-4011322

Le « Alie » de Nic BUZZ Eliquides est comme les autres de la même ligne, un liquide que j’ai trouvé très bien réussi. Bien que son ration PG/VG soit inconnu, il est quand même évident que c’est un liquide haut VG vu la très belle production de vapeur. Son « hit » était bien doux et crémeux. Je dirais même que c’était un peu moins puissant que la moyenne pour un liquide en 3 mg/ml. J’ai l’habitude de me contenter de décrire les saveurs des liquides en les comparant avec des aliments/boissons que vous avez peut-être déjà goutés. Je parle rarement (même jamais) de l’effet que les liquides ont sur les coils, mais là je dois faire une petite exception… Si vous voulez vaper du « Alie », vous devrez vous attendre à refaire souvent vos coils (résistance) puisque celui-ci est particulièrement ravageur. Il est évident que c’est dû au fait que c’est un liquide très sucré. Ainsi, à moins d’être une vraie « bibitte » à sucre, il se pourrait que plusieurs d’entre vous le trouvent peut-être un peu trop sucré et riche pour en faire un « all day vape ». Par contre, bien que j’aie parfois de la difficulté avec les liquides très sucrés, j’ai tout de même dévoré celui-ci en quelques jours seulement sans jamais sentir le besoin de prendre une pause.

Bonne vape :)

-Eric

Les photos:

Alie1

Alie2

Alie3

Miss Smoothies – Lav8p

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (26G 3mm double)
  • 0.4 Ohms @ 30W
  • Mélange 30PG/70VG
  • Page Facebook de Lav8p

Description du fabricant:

« Un doux mélange de mangue, banane et crème à la vanille. »

La revue:

Lors de mon dernier passage chez Lav8p, je suis tombé sur le « Miss Smoothies ». Cette journée-là, c’était une des premières journées chaudes du printemps et je trouvais qu’un liquide avec un nom pareil ne pouvait pas arriver à un meilleur moment. L’odeur était hyper alléchante et ronde, mais sur le coup, je pouvais difficilement identifier les fruits. Je me souviens, par contre, qu’en le sentant je pouvais presque m’imaginer les petits cristaux de glace s’écraser entre mes dents tellement l’odeur me rappelait celle d’un bon smoothie bien froid. Évidemment, grâce à notre chère loi sur le tabac (beurk), je n’ai pas pu le gouter immédiatement. J’avais un bon 35-40 minutes de route à faire avant d’arriver chez moi et, en plus, je devais reconstruire ma Billow en arrivant. J’ai donc fait mes au revoir et j’suis parti chez moi avec une envie pressante de gouter à ce liquide-là.

driving

En y goutant, j’ai tout de suite capté la mangue. C’était une mangue hyper juteuse et l’arôme utilisé rappelait plutôt bien le gout d’une mangue bien mure (sans nécessairement me donner l’impression d’une mangue naturelle). Cette saveur était la saveur principale du liquide. Je captais un petit quelque chose d’autre en arrière-gout, mais ce n’était pas assez puissant pour que je puisse l’identifier facilement.

mango-slices_tdbjoi

Plus je vapais le « Miss Smoothies », plus je rageais parce que je n’arrivais pas à identifier l’arrière-gout que je captais. J’ai donc jeté un petit coup d’œil à la description pour réaliser que c’était de la banane. Maintenant que je le savais, j’avais l’impression de la gouter un peu plus dans le mélange, mais ça restait tout de même assez faible en intensité. Il m’arrivait même parfois de ne pas la capter du tout. Toutefois, quand j’arrivais à la capter, je dois dire qu’elle me paraissait assez naturelle.

iStock_000019391185_ExtraSmall

Le mélange était agrémenté d’une petite touche de crème vanillée qui rendait la saveur bien crémeuse et donnait un effet « smoothie » au liquide. Le gout général du « Miss Smoothies » me rappelait un peu celui des smoothies à la mangue de chez McDonald’s.

mango-smoothie

Le « Miss Smoothies » de chez Lav8p est un liquide qui m’a bien plu. Sa vapeur était amplement satisfaisante, mais j’ai trouvé, au début, son « hit » quelque peu sec pour un 70VG. C’est un mélange qui était sucré juste à point tout en étant très gouteux. Ce liquide arrive juste au bon moment pour nous apporter une touche de fraicheur cet été. Ceux parmi vous qui aiment les liquides fruités vont fort probablement s’en régaler !

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

miss smoothies1

miss smoothies 2

Nickelomelon – Pristine E-liquide

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 2 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X (Kanthal A1 24G, 3mm)
  • 0.4 Ohms @ 50W sur Sigelei 100W
  • Mélange 35PG / 65VG
  • Site web de Pristine E-Liquide

Description du site:

« Melon miel, melon d’eau et cantaloup, rehaussé de fruit de la passion et ananas, avec effluves de framboise et cerise. »

La revue:

Avec un nom comme « Nickelomelon », j’avais déjà de forts doutes que ce liquide allait probablement me plaire et c’est en ouvrant ma bouteille que le tout s’est confirmé. L’odeur était plutôt intense et sucrée, mais tellement appétissante. Sur le coup, je captais un melon miel juteux avec une légère touche de cantaloup en arrière. Cette odeur de fruits frais me mettait carrément l’eau à la bouche. Je me souviens m’être léché les lèvres en le sentant comme pour laisser savoir à ma bouteille que je la désirais… Puis, je suis sorti de ce « monde » et j’ai réalisé que j’étais en train de « cruiser » une bouteille de e-liquide et je me suis trouvé con… Bref…

pfff

En prenant ma première bouffée, je me souviens avoir trouvé ça très sucré. Sur le coup, je me suis dit que j’allais peut-être avoir un peu de difficulté à vaper celui-là malgré mon amour pour les liquides sucrés et fruités. Par contre, au bout de seulement 4 ou 5 bouffées, j’étais déjà habitué à l’intensité de la saveur et j’avais déjà changé mon fusil d’épaule. En quelques bouffées seulement, le « Nickelomelon » de Pristine E-liquide m’avait charmé et j’étais en train de me demander comment j’allais faire pour ne pas le vaper au complet avant de terminer l’écriture de mon article.

ouff

La première saveur que j’ai pu capter dans le lot, c’est le melon miel. C’était un melon miel qui me semblait peut-être un brin trop sucré pour être 100 % naturel, mais en même temps, il avait ce petit côté fabuleusement juteux qui me donnait presque l’impression de mordre dans un melon miel fraichement coupé. En expirant, c’est là que j’arrivais à capter le cantaloup. Cet arôme était un peu plus discret que le melon miel, mais il apportait une texture au mélange qui me rappelait un peu la texture un peu plus « onctueuse » d’un vrai cantaloup. En arrière-gout, c’est le melon d’eau qui laissait sa trace et venait compléter le tout avec une touche de fraicheur. Je ne serais pas prêt à dire que le melon d’eau est une saveur qui a beaucoup de place dans le mélange, mais je pense que sans lui le mélange ne serait pas aussi délicieux. Bref, c’est un trio d’arômes qui est venu me chercher et qui était selon moi très bien réussi.

melong

Je n’avais pas lu la description du liquide avant de le tester. En fait, c’est en écrivant la revue que je l’ai lu pour la première fois. J’ai été assez étonné de voir qu’il y avait de l’ananas et de la cerise dans le mélange. Pour être honnête, même en sachant qu’il y en a dans ce liquide, je ne le capte pas vraiment plus. Je tiens toutefois à mentionner que je n’ai rien d’un gouteur professionnel. Je n’ai pas de papilles bioniques qui me permettent de déceler des choses que la majorité des gens ne décèleraient pas non plus. Il est probable que la cerise et l’ananas vous frappent aussitôt que vous gouterez au liquide, mais il est aussi très probable que, comme moi, vous n’arriverez pas à les détecter.

hmm

Le « Nickelomelon » de Pristine E-liquide est un liquide qui est tombé en plein dans le mille pour moi. Ses saveurs me semblaient souvent changer en intensité et ainsi m’offrir une expérience de vape un peu différente à chaque fois. Ce liquide a beau être un liquide 65VG, il reste tout de même qu’il était très, très bon en drip. Sa texture onctueuse et sa belle vapeur faisaient qu’il se vapait très bien, même à pleins poumons. Si comme moi vous aimez les liquides fruités, gouteux et sucrés, le « Nickelomelon » saura fort probablement vous plaire.

Bonne vape

-Eric

Les photos:

nickelomelon1

nickelomelon2

nickelomelon3

Plaisir D’été – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (dual coil 26G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 30W sur Kangertech Subox
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Quand la fraîcheur de la pastèque rencontre la gourmandise de l’ananas, l’orange et le citron s’invitent à la rondeur du cocktail. Après l’hiver le plaisir d’été. »

La revue:

Vous serez sans doute d’accord avec moi qu’il est gravement temps que l’été arrive enfin. À ce stade-ci de l’année, j’en ai eu plus que ma dose de la neige, du verglas et de la pluie froide. Heureusement, le « Plaisir D’été » de Millésime arrive au bon moment pour me mettre dans l’ambiance de l’été avec son mélange de fruits tropicaux. Avec une description pareille, ça donne le gout d’enfiler son maillot et d’aller se faire griller sur une plage.

speedo

L’odeur du « Plaisir D’été » est très rafraichissante. En ouvrant la bouteille, j’ai tout de suite senti une odeur fruitée et assez sucrée. C’était une odeur dominée par les agrumes, mais avec un petit fond plus doux. Sur le coup, il était assez difficile de pouvoir bien distinguer ce qui apportait cette douceur en « arrière-odeur », mais il est fort probable que ce soit la pastèque (ou le melon d’eau comme on l’appelle par chez nous). D’après l’odeur, je m’attendais déjà à un liquide très gouteux et probablement assez suret.

img_0962-2

À ma grande surprise, le gout général n’était pas tout à fait comme je m’y attendais d’après l’odeur. C’était en fait un peu moins gouteux et intense que ce à quoi l’odeur m’avait laissé croire

La première saveur que j’ai pu capter est celle du mélange d’agrumes (c’est d’ailleurs à mon avis la saveur principale). C’était une saveur de citron et d’orange (un peu… je pense…) avec une touche d’amertume que je sentais bien à l’arrière de la langue. Ce n’était pas mauvais, mais le gout rappelait un peu plus celui d’un zeste que celui de la chaire en tant que telle. C’était un peu suret, mais pas autant que je l’imaginais d’après l’odeur. En gros, le gout du mélange d’agrumes m’a rappelé celui de la gomme Trident Citrus (gomme que je n’ai pas vue sur les tablettes depuis un bon bout déjà).

trident

En expirant, c’est là que je pouvais capter un peu de melon d’eau (la pastèque). Toutefois, j’ai trouvé cette saveur très discrète dans le mélange. J’irais même jusqu’à dire à peine présente (peut-être à cause du fait que la saveur m’a paru très naturelle). La pastèque apportait un côté rafraichissant au liquide, mais pas nécessairement un gout bien prononcé. C’était un peu comme prendre la première bouchée d’une pointe de melon d’eau bien mûr et juteux. À vrai dire, sans description, j’aurais probablement eu un peu de difficulté à identifier la pastèque parce que le mélange était dominé par les agrumes. Il reste tout de même que sans le melon d’eau, le « Plaisir D’été » aurait probablement eu une texture moins juteuse et fraiche.

watermelons

Le « Plaisir D’été » de Millésime a une texture de vape assez particulière. Je suis plutôt sensible aux saveurs d’agrumes donc pour moi, chaque expiration me paraissait assez sèche (même trop). Par contre, à l’inverse, les inspirations, elles, étaient très juteuses (à cause du melon) et rafraichissantes à cause de ce qui me semblait être une toute petite touche de « frost » bien légère. J’ignore encore si cette note de « frost » est due à la pastèque ou si c’est un additif. Sachez que c’est très discret et on la ressent surtout en respirant après avoir pris une bouffée, et non pendant.

En lisant la description du liquide, j’ai vu qu’il y avait de l’ananas dans le liquide. Pour ma part, j’ai eu beau chercher et même utiliser mon imagination, je n’ai pas été en mesure de le capter. Bien sûr, les gouts de tous sont différents. Certains d’entre vous pourraient être capables de le détecter, mais il reste tout de même que cette saveur y est vraiment à très petite dose.

m59Lm3c

Le « Plaisir D’été » de Millésime est, comme je l’ai dit plus haut, un liquide aux saveurs rafraichissantes, mais avec une texture qui l’est un peu moins. C’est un très bon liquide (côté gout) qui nous amène effectivement en été le temps d’une vape. Il offre également une très belle vapeur malgré son ratio de 50/50. Vous devez savoir qu’à la base, c’est un liquide aux agrumes. Les autres saveurs sont très discrètes et difficiles à bien capter (dans mon cas). Si vous cherchez un liquide acidulé et sucré juste à point qui pourrait facilement être un « all day vape », celui-ci pourrait bien vous plaire. Sachez toutefois que je ne suis probablement pas le candidat idéal pour tester ce liquide à cause de mon « intolérance » aux saveurs d’agrumes. Ainsi, vous pourriez très bien le vaper et avoir une expérience totalement différente de la mienne.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

plaisirdete1

plaisirdete2

plaisirdete3

Skooma Fruité à l’Érable – E-Alchimiste

Par défaut

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml (HVG)
  • Concentration nicotine: 6 mg/ml (HPG)
  • Atomiseur: Wotofo Lush avec Clapton 3mm (HVG)
  • Atomiseur: Nautilus BVC (avec coil clapton) (HPG)
  • 0.4 Ohms @ 50W sur iPV4 (HVG)
  • 1.8 Ohms @ 16W sur iStick 30W (HPG)
  • Mélange 30PG/70VG (HVG)
  • Mélange 60PG/40VG (HPG)
  • Mixologue: www.e-alchimiste.ca
  • Disponible chez Vapoflore

Description du mixologue:

« Une rafale de fruits avec une bruine d’érable. Une saveur addictive de début d’été interdite en Bordeciel. Elle vous plongera dans une nouvelle forme de dépendance gustative, augmentant votre force et votre rapidité mais réduisant votre intelligence. La dépendance nicotinique apparaîtra comme bénigne et insignifiante.  À vos risques. »

La revue:

Si vous avez déjà joué aux jeux vidéos The Elder Scrolls, vous avez peut-être reconnu le Skooma. C’est une drogue fictive dans l’univers de cette série de jeu de rôle. Le « Skooma Fruité à l’Érable » s’inspire donc évidemment de cette substance illicite fictive. Je dois dire que je trouvais très intéressant de pouvoir m’imaginer le gout qu’aurait le Skooma grâce au « Skooma Fruité à l’Érable » de E-Alchimiste.

skoom

Comme avec tous les liquides que je teste, j’aime bien commencer par les sentir un peu avant de les gouter. Souvent, c’est un bon indice pour savoir à quoi s’attendre en le vapant. Bon, c’est certain qu’avec un nom comme « Skooma Fruité à l’Érable », j’avais déjà une bonne idée, mais ce qui m’intéressait surtout, c’était l’intensité de l’odeur.

Mes bouteilles n’étaient que débouchées sur mon comptoir et je pouvais déjà sentir le liquide tellement l’odeur était puissante. En les sentant de plus près, je captais une forte odeur d’érable qui me semblait plutôt artificielle. Il y avait également cette odeur  sucrée de bonbons poudrés qui venait compléter le tout. Aussi bizarre que ça puisse paraitre, l’odeur du côté fruité me rappelait un peu celle des vitamines de « Fred Cailloux » que j’avais quand j’étais jeune.

 

flint-v_6

J’ai d’abord testé la version HPG et je dois admettre que j’ai « flashé » assez rapidement sur le gout. Ma première bouffée me paraissait déjà quasi-parfaite en fait de saveurs. Tout comme avec l’odeur, j’ai d’abord capté l’érable. Mon nez ne m’avait pas menti puisque je trouvais la saveur artificielle, elle aussi. Par contre, artificielle ne veut pas dire mauvaise. Au contraire, c’était même très bon. Cette saveur d’érable me rappelait un peu le gout des petits bonbons durs à l’érable.

maple_suckers

J’ai ensuite capté le gout fruité. C’était une saveur artificielle elle aussi qui me semblait à égalité avec l’érable en fait d’intensité. Comme avec l’odeur, le gout me rappelait un gout de bonbons poudrés. Il y avait également cette petite touche un peu « surette » que j’ai trouvé fort agréable. Même si c’est loin d’être identique, la saveur fruitée du liquide me rappelait un peu le genre de gout que l’on retrouve dans les bonbons SweetTarts (en moins suret).

sweet-tarts-262

Il faut dire qu’à cette étape, j’étais très satisfait du liquide. La saveur était bien dosée, le « hit » était doux et la vapeur était assez satisfaisante pour un liquide en HPG. Il était maintenant temps de tester la version HVG, question de voir s’il y aurait une grosse différence. À mon grand bonheur, tout me semblait presque identique en drip, à l’exception de la production de vapeur évidemment.

À ce stade-là, le « Skooma Fruité à l’Érable » me plaisait beaucoup. Il y avait par contre un très petit détail qui me plaisait un peu moins, l’odeur de la vapeur… Aussi délicieux que le liquide puisse être, il laisse planer une odeur d’érable qui semble déterminée à hanter les lieux où on le vape. Ce n’est pas que cette odeur est désagréable, mais elle est très persistante. Si je le vapais dans l’auto et que j’y retournais un peu plus tard, je pouvais encore sentir l’érable. Elle semblait également se coller à mes vêtements et faisait en sorte que j’étais parfumé à l’érable pour un certain temps après en avoir vapé. Ce n’est rien de bien grave, mais ça pourrait être vu comme un point négatif par certains…

 

Beekeeper Lv Kongjiang, 20, stands with bees covering his body on a weighing scale during a "bee-attracting" competition against fellow beekeeper Wang Dalin in Shaoyang, Hunan province July 16, 2011. Wang and Lv competed by standing on a scale wearing only a pair of shorts and using queen bees they reared to attract other bees onto their bodies. Wang won the competition after attracting 26 kg (57 lbs) of bees on his body in 60 minutes, while Lv had 22.9 kg (50 lbs), local media reported. Picture taken July 16, 2011. REUTERS/China Daily (CHINA - Tags: ODDLY ANIMALS) CHINA OUT. NO COMMERCIAL OR EDITORIAL SALES IN CHINA

Le « Skooma Fruité à l’Érable » de E-Alchimiste est un liquide que j’ai bien apprécié. Son mélange de saveurs, que je trouvais un peu hors du commun au début, s’est avéré très intéressant. C’est un liquide très goûteux et sucré que vous pourriez par contre trouver un peu trop intense pour être un « all day vape ». Que ce soit en HPG ou en HVG, ce liquide offre une expérience de vape fort agréable. Si le Skooma des jeux The Elder Scrolls a un gout similaire à ce liquide, il n’est pas surprenant que les personnages y soient aussi accros !

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

skooma1

skooma2

skooma3