Alex Addiction – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un opulent mélange de spiritueux qui laisse un tracé laser émeraude et diffuse doucement ses notes de base composées de grains rôtis et d’un caramel paradisiaque. Son bouquet d’agrumes dominé par une lime franche et pleine de zeste nous guide vers de complexes harmoniques qui se dispersent dans un parapluie de rondeurs crémeuses et de noisettes. Une flamboyance profondément ancrée dans un gingembre ferme et herbacé se laisse adoucir par des notes anisées qui sucrent et rehaussent une pleine bouche de menthe poivrée persistante. D’une finale poudreuse bonbon s’élève de subtiles nuances de raisins qui enveloppent un labyrinthe complexe de biscuits au beurre. »

La revue:

Lorsque je teste des liquides, je prends toujours des mots clefs en note que j’utilise par après lorsque vient le temps d’écrire ma revue. Je note les saveurs que je crois capter, la texture, la production de vapeur etc. En général, mes notes sont assez basiques et font généralement du sens. Avec le « Alex Addiction » de Mandalab, c’était un peu différent. J’ai regardé mes notes et je me demandais comment j’allais faire pour mettre tout ça ensemble de façon à bien décrire le liquide étant donné sa complexité…

En ouvrant ma bouteille, j’ai pu capter un mélange d’anis, de caramel et d’épices. Sur le coup, j’ai trouvé l’odeur appétissante, mais je dois tout de même admettre que le mélange d’arômes était plutôt particulier. Ce n’était pas tout à fait le genre de mélange que j’avais l’habitude de voir.

C’est en y goutant que j’ai réalisé à quel point le liquide était complexe parce que j’ai encore capté quelques saveurs que je n’ai pas du tout détectées dans l’odeur. Bien entendu l’anis, le caramel et les épices y étaient, mais là, je captais également une touche de lime à l’inspiration. C’était une lime peu sucrée et très, très légèrement amère. En gros, c’était plutôt une saveur de zeste de lime qu’une saveur de chaire de lime surette.

À l’expiration, je captais alors une menthe poivrée un peu sucrée qui rappelait un peu le gout des bonbons à la menthe, ou même le gout des cannes de Noël. Cette saveur était également accompagnée d’une très petite dose de « frost » qui apportait une belle fraicheur agréable au liquide.

Je trouve que le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide extrêmement difficile à décrire de façon à ce que quelqu’un qui ne l’a jamais gouté puisse se faire une bonne idée de la saveur en lisant ma revue. Normalement, les profils de saveurs sont assez simples à décrire; fruité, tabac, spiritueux, épicé, bonbons ou pâtisserie. Dans le cas du « Alex Addiciton », c’est tout ça en même temps! En lisant la description du fabricant la première fois j’avais l’impression que c’était un peu une surdose d’adjectifs qualificatifs avec plein de profils de saveur saupoudré entre les mots. J’arrivais mal à comprendre ce que le liquide pouvait gouter, mais après y avoir gouté, c’est là que la description a pris tout son sens…

Ce que j’ai trouvé intéressant avec ce liquide c’est que les saveurs que je captais semblaient toutes changer en intensité à chaque session. Ainsi, je captais parfois plus le coté anisé, parfois c’était le coté caramel/épices alors qu’à d’autres moments, c’était la lime et la menthe poivrée qui prenait le dessus. Je sais avec certitude que l’expérience ne sera pas la même pour tout le monde étant donné la complexité du liquide, mais dans mon cas, je trouvais que le « Alex Addiction » me rappelait l’expérience de boire un thé turc. C’était très « zen » et hyper gouteux.

Le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide dont les saveurs ont du « punch ». Toutefois, même s’il est très gouteux, il peut quand même être vapé toute la journée (dans mon cas). C’est un liquide qui m’a pris par surprise au début parce que je ne comprenais pas nécessairement ce qui se passait dans ma bouche, mais une fois que je l’ai apprivoisé, je n’ai pas pu m’en passer. Sa production de vapeur était très belle et son « hit » juste à point pour ce genre de saveur. Si vous cherchez un liquide qui va « challenger » vos papilles autant qu’il leur plaira, je pense que le « Alex Addiction » est un excellent choix. Par contre, je crois qu’aucune revue n’arrivera à décrire toute la complexité et l’expérience de vape que procure ce liquide. La meilleure façon de vous faire une idée de ce liquide est de l’essaye et vous n’en serez certainement pas déçu.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

Publicités

Barbe à Papoute – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un panache de framboises fraîches éthérées et légèrement sures prends son envol avec une élégance soyeuse qui se veut tendre et onctueuse. Ses hautes notes florales s’allongent dans une balance puissante d’arômes naturelles et de jujube qui emplis le palais d’une guimauve audacieuse. Un tour de force ravissant et explosif qui se veut fidèle à nos tendres souvenirs tout en évoluant le classique légendaire en une pleine lune bleue.»

La revue:

Le « Barbe à Papoute » est le premier, et vraiment pas le dernier des liquides Mandalab (distribués par Bablito Industries) que j’ai la chance de gouter. Bien que les autres liquides de cette ligne ne nous donnent pas beaucoup d’indices sur leurs profils de saveur d’après leurs noms (« Alex Addiction » et « Tambaakoo ») le « Barbe à Papoute » lui, est un peu plus facile à deviner. Étant donné que les liquides fruités et bonbons sont ceux qui viennent le plus me chercher, je ne pouvais pas faire autrement que de commencer par celui-là.

En ouvrant la bouteille, j’ai tout de suite été charmé par l’odeur. C’était assez puissant, un peu suret et sucré comme odeur. Bien entendu, c’était aussi hyper appétissant. Par contre, sur le coup, je ne trouvais pas vraiment que ça sentait la barbe à papa. L’odeur framboisée me faisait plutôt penser aux gros jujubes à la framboise bleue.

ac142-1blue-raspberry-gummi_1

En y goutant pour la première fois, j’ai vraiment « tripé ». Il faut dire que le « Barbe à Papoute » n’est pas le premier liquide à la barbe à papa que je goute. Par contre, c’est probablement celui dont la saveur se rapproche le plus du gout d’une vraie barbe à papa. Pour ma part, J’ADORE la barbe à papa. Vous devinerez donc qu’en prenant ma première bouffée et en réalisant à quel point la saveur y ressemblait, c’était comme si en quelques secondes, j’avais eu une révélation et je venais de découvrir le secret de la création de l’univers…

cottoncandgirl

Plus je vapais le « Barbe à Papoute », plus il commençait à me faire penser à quelque chose d’autre. C’était un peu comme si mes papilles s’habituaient tranquillement à l’arôme de la barbe à papa et la framboise bleue prenait alors plus de place dans le mélange. Bien que je trouvais dommage de perdre peu à peu l’effet « barbe à papa », je n’étais tout de même pas déçu de réaliser que la saveur semblait doucement se transformer en un espèce de « Slush Puppie » à la framboise bleue (sans toutefois être identique).

slush-puppie

Le « Barbe à Papoute » de Mandalab est un liquide de qualité que la grande majorité des gens apprécieront. Ce n’est peut-être pas un liquide hyper complexe au niveau des saveurs, mais il est franchement bien réussi. Ce liquide est un liquide 70VG/30PG. Il produit donc une belle vapeur épaisse et satisfaisante. Par contre, je dois avouer que son « hit » m’a paru légèrement sec (c’est malheureusement souvent le cas avec les liquides aux arômes de barbe à papa). Le « Barbe à Papoute » est un liquide bien gouteux, sucré et comme son odeur, un peu suret, mais pas au point d’en « tomber sur le cœur ». C’était donc dans mon cas, un liquide que je pouvais vaper toute la journée sans ressentir le besoin d’y donner une petite pause. Si comme moi les liquides « bonbons » vous attirent, je ne doute pas une seconde que vous raffolerez du « Barbe à Papoute ».

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

papoutte1

papoutte2

Ginger – Bablito Labs

Par défaut

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Aspire Nautilus
  • 1.6 Ohms @ 10W sur iStick 30W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Liste des distributeurs

Description du fabricant:

« Tabac au gingembre »

La revue:

Il m’est arrivé à quelques reprises de tester des « tabacs » au gingembre par le passé. À chaque fois, le résultat était très intéressant, mais j’avais quand même besoin d’une petite période d’adaptation avant de vraiment aimer le liquide. J’imagine que c’est simplement parce que je ne suis pas un gros mordu du mélange tabac et gingembre… Bref, je suis tombé sur le « Ginger » dans la gamme « tabacs » de Bablito Industries et j’ai voulu l’essayer.

Je dois admettre que l’odeur que j’ai pu capter en remplissant ma Nautilus m’inspirait déjà beaucoup de confiance. Évidemment, je captais le gingembre, mais ce n’était pas un gingembre très agressif. Il y avait aussi un petit côté sucré à l’odeur qui me rappelait quelque chose que j’avais déjà mangé par le passé, mais je n’arrivais pas à me rappeler ce que c’était exactement. Étrangement, je ne captais pas d’odeur de tabac. Sur le coup, je me souviens m’être dit que celui-ci était probablement comme le « Drum » de la même ligne et n’avait peut-être qu’un léger soupçon de tabac.

i-dont-know

En y goutant la première fois, je me souviens l’avoir tout de suite aimé. Tout comme avec l’odeur, je ne captais pas vraiment de gout de tabac. Ce n’était qu’un gout de gingembre doux avec une petite pointe sucrée. Le gingembre me paraissait quelque peu aromatisé. Ce que je veux dire par là, c’est que je n’avais pas l’impression de croquer dans du gingembre pur. Il est possible que je me trompe, mais j’avais l’impression de capter une toute petite (très petite) pointe citronnée qui me rappelait un peu le gout du gingembre mariné que l’on retrouve avec les sushis.

pickled-ginger

Ce que je m’apprête à dire est à prendre à la légère parce que je pense que seulement un petit pourcentage d’entre ceux qui me liront comprendront ce que j’ai capté en fait de gout… Plus haut, j’ai mentionné que l’odeur me rappelait quelque chose que j’avais déjà mangé par le passé. Plus je le vapais, plus cette impression prenait de l’ampleur jusqu’à ce que je fasse finalement le lien. Aussi drôle que ça puisse paraitre, en vapant le « Ginger » j’avais l’impression de capter une saveur de petits jujubes au cola. Plus précisément, ceux-là :

ae2f0838a67a02f6909b900a409217dc

Je ne pourrais pas expliquer ce qui fait que le liquide me rappelle ces bonbons-là, mais une chose est certaine, mon cerveau a fait le lien et depuis, je n’arrive pas à m’en débarrasser. Le gout était bien sûr un peu différent des jujubes, mais il y avait un petit quelque chose (que je ne pourrais expliquer) qui me faisait penser à ça. Je me demande encore si c’est le tabac mélangé au gingembre et au sucre qui donne cet effet. Il faut dire que je n’ai pas vraiment capté d’arôme dans le liquide qui pourrait me rappeler le tabac. C’est donc la seule explication que je peux voir.

thinking

Le « Ginger » de Bablito Industries est un liquide que j’ai bien apprécié. Ce n’était pas un liquide que je qualifierais d’hyper gouteux et sucré, mais ses arômes étaient dosés de façon à ce que je puisse en vaper en « cochon » sans jamais qu’il ne me tombe sur le cœur. Coté « hit », je dirais que c’était un tout petit peu sec, mais comme j’ai dit avec le « Drum », c’est en plein le genre de « hit » que j’aime ressentir lorsque je vape un tabac. Si vous aimez le gingembre et recherchez un bon « all day vape » bien dosé, je pense que le « Ginger » saura vous plaire. C’est un liquide idéal pour une bonne petite vape relaxe.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

ginger1

ginger2

ginger3

Grand Bleu – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Nautilus BVC
  • 1.7 Ohms @ 10W sur iStick 30W
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Amateur de fraîcheur n’ayant pas froid aux yeux, découvrez un e-liquide qui allie la force d’une menthe vivifiante à des arômes qui vous rappelleront le bon goût de certaines pastilles de votre enfance. »

La revue:

Le « Grand Bleu » de Millésime est un liquide mentholé. À première vue, j’aurais juré que c’était un liquide fruité/bonbons à cause de sa couleur (et de son nom), mais c’est en ouvrant ma bouteille que j’ai réalisé que je m’étais trompé. L’odeur m’était très familière. Elle me rappelait celle d’un rince-bouche très mentholé. C’est d’ailleurs là que j’ai fait le lien entre la couleur et la saveur.

listerine_us_coolmint_1l

En m’apprêtant à y gouter, j’ai vu du coin de l’œil mon driper fraîchement nettoyé. Je savais bien que c’était un liquide mentholé mais, sur le coup, je me suis dit : « Bah… Ça ne doit pas être si pire que ça ! Après tout, j’suis capable d’en prendre ! » J’ai donc imbibé mon coton, réglé mon mod à 50 w et j’ai pris une bonne grosse inhalation directe…

nope

Okayyy… Je dois l’admettre, je me suis étouffé bleu (*badoum tsss) en prenant ma première bouffée. Le « hit » de menthol était vraiment plus fort que ce à quoi je m’attendais. Au bout de quelques minutes, j’ai repris mes esprits et je l’ai réessayé, en sachant un peu plus à quoi m’attendre. J’ai réussi à finir le contenu de mon « driper » et même qu’en j’en ai revapé pour deux ou trois autres remplissages, mais ce n’était évidemment pas la bonne façon de le tester (dans mon cas du moins). J’ai donc nettoyé ma Nautilus, mis un bruleur flambant neuf et fait le plein. Là, c’était beaucoup mieux.

yesssss

Bien que le liquide soit très doux, l’intensité de l’effet « frost » qu’il procure était un peu trop intense pour que je puisse prendre de grosses inhalations directes avec facilité. C’était probablement parmi les plus puissants « hit » de « frost » que j’avais ressenti à ce jour. Disons simplement que je l’ai trouvé beaucoup plus agréable à vaper en inhalations bouche-poumons.

J’ai mis un certain temps à pouvoir trouver quelque chose qui ressemble assez au « Grand Bleu » en matière de gout pour pouvoir faire une comparaison. Après avoir testé quelques pastilles et quelques gommes à mâcher, j’ai trouvé que ce qui ressemblait le plus au gout du liquide, c’était le gout des pastilles Halls noires, celles pour les durs de durs. Bien entendu, le gout n’est pas tout à fait exact, mais ça vous donnera quand même une bonne idée.

Halls-Extra-Strong-10767

Je sais que la description mentionne que le gout rappellera « certaines pastilles de notre enfance ». Est-ce que c’est à (une de) ces pastilles qu’elle fait référence ? Je ne pourrais pas dire, mais j’ai trouvé que ça se ressemblait. Le « Grand Bleu » a une saveur mentholée assez puissante, mais pas très sucrée. À la limite, j’irais peut-être même jusqu’à dire qu’elle est aussi  légèrement amère. C’est un liquide aux saveurs assez puissantes pour satisfaire les papilles et, grâce à son côté moins sucré, il pourra facilement être un « all day vape » pour la majorité des gens. Je pense que si vous aimez les liquides mentholés ou même les pastilles de ce genre, vous vous régalerez du « Grand Bleu » de Millésime.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

grandbleu1

grandbleu2

grandbleu3