Alex Addiction – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un opulent mélange de spiritueux qui laisse un tracé laser émeraude et diffuse doucement ses notes de base composées de grains rôtis et d’un caramel paradisiaque. Son bouquet d’agrumes dominé par une lime franche et pleine de zeste nous guide vers de complexes harmoniques qui se dispersent dans un parapluie de rondeurs crémeuses et de noisettes. Une flamboyance profondément ancrée dans un gingembre ferme et herbacé se laisse adoucir par des notes anisées qui sucrent et rehaussent une pleine bouche de menthe poivrée persistante. D’une finale poudreuse bonbon s’élève de subtiles nuances de raisins qui enveloppent un labyrinthe complexe de biscuits au beurre. »

La revue:

Lorsque je teste des liquides, je prends toujours des mots clefs en note que j’utilise par après lorsque vient le temps d’écrire ma revue. Je note les saveurs que je crois capter, la texture, la production de vapeur etc. En général, mes notes sont assez basiques et font généralement du sens. Avec le « Alex Addiction » de Mandalab, c’était un peu différent. J’ai regardé mes notes et je me demandais comment j’allais faire pour mettre tout ça ensemble de façon à bien décrire le liquide étant donné sa complexité…

En ouvrant ma bouteille, j’ai pu capter un mélange d’anis, de caramel et d’épices. Sur le coup, j’ai trouvé l’odeur appétissante, mais je dois tout de même admettre que le mélange d’arômes était plutôt particulier. Ce n’était pas tout à fait le genre de mélange que j’avais l’habitude de voir.

C’est en y goutant que j’ai réalisé à quel point le liquide était complexe parce que j’ai encore capté quelques saveurs que je n’ai pas du tout détectées dans l’odeur. Bien entendu l’anis, le caramel et les épices y étaient, mais là, je captais également une touche de lime à l’inspiration. C’était une lime peu sucrée et très, très légèrement amère. En gros, c’était plutôt une saveur de zeste de lime qu’une saveur de chaire de lime surette.

À l’expiration, je captais alors une menthe poivrée un peu sucrée qui rappelait un peu le gout des bonbons à la menthe, ou même le gout des cannes de Noël. Cette saveur était également accompagnée d’une très petite dose de « frost » qui apportait une belle fraicheur agréable au liquide.

Je trouve que le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide extrêmement difficile à décrire de façon à ce que quelqu’un qui ne l’a jamais gouté puisse se faire une bonne idée de la saveur en lisant ma revue. Normalement, les profils de saveurs sont assez simples à décrire; fruité, tabac, spiritueux, épicé, bonbons ou pâtisserie. Dans le cas du « Alex Addiciton », c’est tout ça en même temps! En lisant la description du fabricant la première fois j’avais l’impression que c’était un peu une surdose d’adjectifs qualificatifs avec plein de profils de saveur saupoudré entre les mots. J’arrivais mal à comprendre ce que le liquide pouvait gouter, mais après y avoir gouté, c’est là que la description a pris tout son sens…

Ce que j’ai trouvé intéressant avec ce liquide c’est que les saveurs que je captais semblaient toutes changer en intensité à chaque session. Ainsi, je captais parfois plus le coté anisé, parfois c’était le coté caramel/épices alors qu’à d’autres moments, c’était la lime et la menthe poivrée qui prenait le dessus. Je sais avec certitude que l’expérience ne sera pas la même pour tout le monde étant donné la complexité du liquide, mais dans mon cas, je trouvais que le « Alex Addiction » me rappelait l’expérience de boire un thé turc. C’était très « zen » et hyper gouteux.

Le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide dont les saveurs ont du « punch ». Toutefois, même s’il est très gouteux, il peut quand même être vapé toute la journée (dans mon cas). C’est un liquide qui m’a pris par surprise au début parce que je ne comprenais pas nécessairement ce qui se passait dans ma bouche, mais une fois que je l’ai apprivoisé, je n’ai pas pu m’en passer. Sa production de vapeur était très belle et son « hit » juste à point pour ce genre de saveur. Si vous cherchez un liquide qui va « challenger » vos papilles autant qu’il leur plaira, je pense que le « Alex Addiction » est un excellent choix. Par contre, je crois qu’aucune revue n’arrivera à décrire toute la complexité et l’expérience de vape que procure ce liquide. La meilleure façon de vous faire une idée de ce liquide est de l’essaye et vous n’en serez certainement pas déçu.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

Publicités

Heart – Liber8

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Wotofo Lush (Clapton 22/32G)
  • 0.4 Ohms @ 70W sur iPV4
  • Mélange 95VG
  • Disponible sur Facebook de Liber8

Description du site:

« Pommes, lime et concombre. »

La revue:

Le « Heart », troisième liquide de la ligne Chakras de Liber8, s’inspire bien évidemment du chakra du cœur (aussi appelé Anahata). Le chakra du cœur régit l’organe du cœur (duh), des poumons, la respiration et la circulation du sang. C’est la source d’amour, de joie et de silence que le Divin a placée en chaque être humain. Si vous désirez vous renseigner davantage sur les sept chakras, je vous invite à visiter le www.7chakras.fr

On va se le dire, le « Heart » est un liquide plutôt audacieux. Quand Seb m’a présenté sa ligne et qu’il m’a décrit les liquides, j’ai été assez surpris en entendant la description du « Heart ». Pomme… O.K. Lime… O.K Concombre… O.K?

1377664827_HjNMr

Je suis un grand fan de concombre. J’adore ça et j’en mange sans arrêt mais, pour être franc, je me posais de sérieuses questions à savoir si j’aillais aimer en vaper, mais également si j’allais aimer ça avec de la pomme et de la lime. Je dois avouer que l’odeur a tout de même piqué ma curiosité. Je sentais surtout la lime (qui semblait, à l’odeur, être l’arôme le plus puissant du lot), mais je pouvais également déceler une bonne pomme verte avec une légère touche de concombre. L’odeur générale du liquide me paraissait très, euh… naturelle, même légèrement florale.

Le gout du « Heart », au début, n’était pas bien loin de l’odeur. Le tout me semblait encore un peu floral et,étrangement, le gout général du liquide me faisait un peu penser à une bonne tisane à la camomille.

tisane-camomille

Je dois tout de même ajouter une petite nuance ici. Je ne veux pas que vous pensiez que le « Heart » goute comme la tisane à la camomille. Enfin, oui, mais, en même temps, pas vraiment. Je m’explique. Il existe 5 saveurs primaires : sucré, salé, amer, acide (ou suret) et umami. Le « Heart » de Liber8 nous fait ressentir 3 de ces 5 saveurs primaires : le sucré de la pomme, l’acidité (le suret) de la lime et l’amertume du concombre. Tout ça, presque en même temps. Ainsi, je pense qu’il créera des effets de perception globale un peu différents pour tous.

Mon point sera peut-être un peu difficile à comprendre, mais il l’est probablement encore plus à expliquer. C’est que les arômes en tant que tels pourront être goutés, oui, mais les saveurs primaires (sucré, acide, amer) qu’ils apportent pourraient avoir tendance à créer une expérience de vape différente dépendamment de la personne qui le vape.

NwKXNav

Au bout d’environ une semaine, mes papilles s’y sont habituées et je pouvais maintenant isoler les saveurs du « Heart » plus facilement. La pomme verte est une pomme sucrée, mais pas très acide. C’était un arôme plutôt naturel et elle semblait ajouter une texture un peu plus juteuse à la saveur.

Green apple

Pour ce qui est de la lime, je dirais qu’elle est à moitié naturelle. C’est une lime pas très sucrée, mais quand même un peu surette et qui vient chercher l’arrière de la langue.

tahitian-lime

Maintenant, le concombre… Cet arôme-là est tout de même assez discret dans le mélange. Je pouvais le gouter, mais c’était probablement l’arôme le moins puissant du lot. Je n’ai pas nécessairement trouvé que cet arôme-là goutait comme la chaire du concombre en tant que telle. C’était plus un arôme qui me faisait penser à la pelure d’un concombre anglais (ou l’extrémité extérieure de la chaire). Il apportait donc une toute petite (même très petite) touche d’amertume et une texture qui venait très bien compléter le mélange.

Cucumber and slices isolated over white background.

Bien que le « Heart » ne soit pas nécessairement un liquide que je pourrais qualifier comme étant dans ma palette de gouts, je dois dire que je l’ai tout de même beaucoup, beaucoup apprécié. L’intensité de ses arômes fait en sorte que ça ne semble jamais être la même qui domine. De plus, son petit côté suret, sucré et légèrement amer a grandement plu à mes papilles. Ce liquide est un liquide à 95 % VG. Il est donc très épais. Toutefois, malgré sa haute teneur en VG et sa faible teneur en nicotine (dans mon cas), je l’ai tout de même trouvé un peu sec. Ainsi, son « hit » me paraissait plutôt puissant, même pour un liquide à 3 mg/ml. Si vous cherchez un liquide simple, mais complexe à la fois, et qui vous fera travailler les papilles, je pense que le « Heart » de Liber8 serait un excellent choix. C’est un liquide qui vous sera peut-être un peu difficile à comprendre au début, mais sa complexité vaut vraiment la peine d’être comprise.

Bonne Vape, Namaste

-Eric

Les photos:

heart1

heart2

heart3

King Richard – Vape Classique

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 5 mg/ml
  • Atomiseur: Protank-II mini avec coton
  • 1.4 Ohms @ 10W sur Eleaf iStick 20W
  • Mélange 50PG/50VG
  • Disponible sur www.vapeclassique.com

Description du site:

« Un liquide rafraîchissant à base de lime avec une touche d’orange et de mangue. »

La revue:

Je ne sais pas pourquoi, mais dans ma tête, un liquide ne peut pas porter un nom comme « King Richard » sans être bon. C’est un peu comme si ça y ajoutait un certain prestige. Bref… Contrairement aux autres tests que je fais, j’ai quelque peu triché en testant celui-ci. J’ai lu la description avant d’y gouter. De plus, j’ai testé le « King Richard » de Vape Classique sur une période bien plus longue que les autres liquides. La raison est bien simple, mais vous la connaitrez un peu plus loin dans l’article.

Je dois avouer que l’odeur ne m’a pas attiré énormément au début. Ce n’est pas parce que ça sentait mauvais, mais bien parce que je trouvais l’odeur légèrement faible. Je pouvais sentir un léger mélange d’agrumes, mais je trouvais surtout que ça sentait l’acidité des agrumes. (Un peu comme si je captais principalement l’odeur du citron/lime.) Sur le coup, j’ai donc cru faussement que ça allait être un liquide plus suret que gouteux.
citron
C’est en y goutant que j’ai compris que je m’étais trompé. Le gout était léger (comme l’odeur), mais ce n’était vraiment pas suret comme je m’y attendais. C’était au contraire très doux. Au début, et même tout au long de mon test, j’ai surtout capté l’arôme du mélange d’agrumes (lime, orange). Même si le gout est loin d’être identique, j’ai trouvé que le « King Richard » me rappelait la gomme trident aux agrumes, en bien moins intense. (Gomme qui ne semble plus être sur le marché.)
b_20120517161344000000
Plus haut, j’ai mentionné que j’avais testé le liquide sur une période beaucoup plus longue que la moyenne (environ 1 mois). La raison est bien simple. C’est que la description indique qu’il y a de la mangue dans le « King Richard ». Toutefois, j’ai eu beau chercher et chercher, je n’ai pas été en mesure de déceler la mangue. En fait, si on m’avait laissé ce liquide sans étiquette, j’aurais probablement dit que c’était un liquide aux agrumes sans même effleurer l’idée de la mangue.
Les liquides aux agrumes ont souvent tendance à être plutôt secs et acides. Avec le « King Richard », ce n’est pas du tout le cas. C’est un liquide très doux et son gout n’est pas gâché par la forte intensité des agrumes. J’en suis venu a la conclusion que la mangue apportait peut-être une neutralité au liquide plutôt qu’une saveur. À moins que ce soit mes papilles qui soient défectueuses…
tumblr_inline_ne9ts180UX1satqzw
J’ai beaucoup apprécié le « King Richard » de Vape Classique. Par contre, l’intensité de ses arômes est plutôt faible si on le compare à d’autres liquides. Disons que c’est très léger. (Un peu comme quand on ajoute une tranche de citron, de lime ou d’orange à un verre d’eau.) Le vieillissement et l’aération n’ont pas semblé y apporter de changement non plus. Coté « hit », je dirais que c’est aussi un peu plus faible que la moyenne pour un 6 mg/ml, mais sa vapeur, elle, est très satisfaisante. Si vous cherchez un liquide doux aux arômes assez légers pour pouvoir le vaper tout au long de la journée, celui-ci sera fort probablement dans votre palette de gouts.
Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

kingrichard1

kingrichard2

kingrichard3

kingrichard4