Stugats – Moonshiner Industries

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22/32, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 65W sur Sigelei 100W
  • Mélange PG/VG inconnu
  • Site web du fabricant

Description du fabricant:

« The perfect mix of nuts and cream. (Le mélange parfait de noix et de crème) »

La revue:

Le « Stugats » de Moonshiner Industries est sorti depuis un bon bout déjà. Je n’avais toutefois malheureusement pas eu la chance d’y gouter depuis sa sortie, mais c’est CVE 2016 que j’ai finalement pu mettre la main sur une bouteille. Avant de m’avancer dans les saveurs/textures des liquides que je teste, j’aime parfois faire un peu de recherche sur ceux-ci pour tenter de découvrir ce qui les a inspirés, la signification de leurs noms, etc. Le « Stugats » en est un de ceux-là. J’étais curieux de savoir ce que voulait dire le mot « stugats » et je me suis donc lancé vers mon bon ami Google. J’ai été assez surpris de découvrir que « stugats » pouvait en fait avoir quelques définitions différentes :

  • Un mot qui signifie « rien », le vide.
  • Une insulte. traiter quelqu’un de stugats est un peu comme le   traiter d’imbécile.
  • Testicules…

Bon… il en reste à vous d’y donner la signification que vous voulez, mais dans mon cas, mon cerveau d’adolescent de 13 ans ne peut faire autrement que de faire le lien entre le nom et la description (the perfect mix of nuts and cream) et de trouver ça ingénieux et très drôle à la fois.

lol

OK… passons aux choses sérieuses maintenant… En ouvrant ma bouteille pour la sentir un peu avant de commencer à le vaper, je trouvais l’odeur assez sucrée. Étonnamment, je ne décelais pas nécessairement rien qui me rappelait l’odeur de la crème ou des noix. L’odeur me faisait plutôt penser à un mélange de caramel et de vanille. De plus, pour une raison que j’ignore (même en écrivant ces lignes après l’avoir vapé), il y avait une « arrière-odeur » qui me rappelait beaucoup l’odeur des céréales Croque Pain Doré.

20120414-french-toast-crunch-box

Au gout, c’était un peu différent que ce que l’odeur m’avait laissé croire. Je trouvais en fait que la description décrivait très bien le gout du « Stugats »; « Le mélange parfait de noix et de crème ». L’arôme de noix à l’inspiration était assez riche, onctueux et gouteux. Dans mon cas, je n’arrivais pas vraiment à isoler les noix pour arriver à les gouter individuellement (je ne suis vraiment pas bon à ce point-là), mais il était évident que c’était un mélange de noix avec une petite touche d’amertume que j’aimais bien.

deluxe-mixed-nuts-roasted-and-no-salt

En expirant, c’est là que j’arrivais à capter la « crème ». Vous remarquerez que j’ai mis crème entre guillemets parce que personnellement, je ne trouvais pas que cette saveur était riche et onctueuse au point de la classer comme une saveur de crème. J’ai plutôt trouvé que ça ressemblait plus à une saveur de lait (petite nuance). Étant donné que l’expiration était légèrement vanillée/caramélisée, la saveur me rappelait le gout du lait que l’on boit après avoir mangé nos céréales.

cereal1

Il faut savoir que le « Stugats », c’est un liquide qui a de la classe. Je ne sais pas comment l’expliquer mieux que ça, mais lorsque je l’ai gouté pour la première fois au CVE d’Ottawa 2016, c’est la première chose qui m’est venue en tête; que ça avait de la classe! Disons simplement qu’au moment où j’écris ces lignes, je porte un pyjama des Simpsons avec des Crocs dans les pieds et s’il existait un Jean Airoldi de la vape, il serait furieux de me voir le vaper dans un habillement qui a aussi peu de classe…

jean-airoldi-meme

Le « Stugats » de Moonshiner ne m’a pas paru comme étant un liquide hyper complexe. Ses arômes sont dosés à la perfection (selon mes gouts) puisqu’ils ne sont pas super intenses. Ils sont dosés de façon à toujours en vouloir un peu plus et c’est probablement ce qui a fait que j’ai dévoré ma bouteille aussi rapidement. Ce liquide n’est pas beaucoup sucré. Ainsi, il peut être apprécié toute la journée sans jamais ressentir le besoin d’y donner une pause parce qu’il nous « tombe sur le cœur ». Son taux de PG/VG n’est pas indiqué sur la bouteille, mais à en juger par la belle vapeur épaisse qu’il produit, j’oserais m’aventurer et dire que c’est un mélange qui est probablement aux alentours du 70 %-80 % VG. Je pense que sa saveur globale onctueuse et son dosage des arômes feront qu’une très grande majorité des gens seront charmés par le « Stugats ».

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

stugats-1

stugats-2

stugats-3

Banana Jeff – BDY E-Liquid

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Coil Clapton 22/32 3mm
  • 0.4 Ohms @ 65W sur Sigelei 100W
  • Mélange Max VG
  • Site web du fabricant

Description du fabricant:

« Banane flambée au rhum. »

La revue:

J’ai découvert le « Banana Jeff » de BDY E-Liquid au CVE d’Ottawa 2016. C’est en arrêtant à la station de Bablito Industries (distributeur du liquide) qu’ils m’ont dit (sachant que je « trip » sur les liquides aux bananes) que je devais passer par la station de BDY E-Liquid pour jeter un œil à leur Banana Jeff. Je dois dire que je suis resté assez surpris quand ils m’ont sorti cette bouteille de 200 ml (juste un peu plus petite qu’une canette de boisson gazeuse) embouteillée pour le CVE!

banana-jeff-bottle

On m’a décrit le liquide comme étant à saveur de banane flambée au rhum. Je ne suis peut-être pas le plus grand fan de liquides à saveur de spiritueux, mais les liquides aux bananes sont vraiment dans mes cordes. J’ai donc pris cette gigantesque bouteille de délice « banané » et j’ai continué ma tournée du CVE, impatient d’y gouter dans un « driper » fraichement monté…

À l’odeur, le « Banana Jeff » de BDY E-Liquid m’a paru assez sucré. Je pouvais sentir la banane, mais elle était tout même discrète. C’est en effet une odeur qui rappelait celle d’une banane bien mûre et cuite, mais avec un petit penchant artificiel. Pour ce qui est du rhum, l’odeur était environ à intensité égale avec la banane. Ça ne sentait pas l’alcool comme tel, mais je captais tout de même le côté sucré et légèrement épicé du rhum. Je décelais également ce qui m’a paru comme une légère touche de vanille. Le tout était un mélange franchement très appétissant.

pirateries-banane

En y goutant, je me suis aperçu que mon nez ne s’était pas beaucoup trompé. Il arrive parfois que certains liquides ne goutent pas ce qu’ils sentent, mais dans le cas du « Banana Jeff », l’odeur est assez représentative de la saveur.

La première saveur que j’ai capté est sans aucun doute celle de la banane. Comme avec l’odeur, c’était une banane assez sucrée. Le gout rappelait effectivement celui d’une banane bien cuite et caramélisée. Cette saveur de banane était également très veloutée.

baked-bananas-with-cardamom-and-cream-1024x768

Ensuite, j’ai capté le « rhum ». Toutefois, comme avec l’odeur, ce n’était pas tout à fait comme de prendre une gorgée de rhum. La saveur de rhum du liquide reflétait plutôt le côté sucré et légèrement épicé du rhum. Je ne crois pas que c’est le genre de saveur que j’aurais aimé individuellement, mais dans le « Banana Jeff » », elle se marie à merveille avec l’arôme de la banane et donne en effet l’impression de vaper une bonne banane flambée au rhum.

7da213c335ambees

En arrière-gout, j’ai capté ce qui m’a semblé être une légère touche de vanille. Il est bien possible que ce ne soit que le mélange de la banane et du côté « sucré » du rhum qui m’ait donné cette impression-là, mais j’avais tout de même l’impression qu’une subtile touche de vanille avait été ajoutée au mélange pour venir bien compléter le tout.

pgv-and-beans-close-up

Il faut savoir que le « Banana Jeff » de BDY E-Liquid est un liquide très gouteux et je l’ai trouvé particulièrement sucré. Lorsque j’ai commencé à le vaper, je le trouvais même trop sucré pour moi. Par contre, au bout de quelques jours, je m’y suis habitué et je l’ai dévoré jusqu’à ce qu’il ne m’en reste qu’environ 50 ml (au moment où j’écris ces lignes). C’est un liquide « Max VG » (probablement aux alentours du 80-85VG) qui produit une très, très belle vapeur. J’ignore si c’est dû au fait que je trouvais le liquide très sucré, mais je trouvais son « hit » un tout petit peu sec au début. En fait, je ne crois pas que « sec » soit le bon mot pour décrire le « hit ». C’était plutôt comme la sensation que l’on ressent au fond de la gorge quand on mange trop de bonbons… Cette sensation s’est par contre rapidement dissipée lorsque je me suis habitué à l’intensité de la saveur (ou peut-être à cause du vieillissement du liquide) et le liquide a alors pris une tournure beaucoup plus onctueuse.

perf

Si comme moi vous êtes un amateur des liquides aux bananes, vous ne serez sans doute pas déçu du « Banana Jeff ». C’est un liquide très gouteux qui saura plaire à ceux qui sont à la recherche de quelque chose d’intense!

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

banana-jeff-1

banana-jeff-2

banana-jeff-3

banana-jeff-4

banana-jeff-5

Coco Loco – Liquid Ejuice

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (Kanthal 24G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 30W sur Kangertech Subox
  • Mélange 35PG/65VG inconnu
  • Disponible sur: www.liquidejuice.com

Description du site (en anglais seulement):

«You’ll lose your mind over the incredible taste of Coco Loco! This lovingly prepared juice combines rich, buttery Vanilla with a tropical fruity sensation. Imagine the essence of the Caribbean transformed into a creamy liqueur. We are not crazy: if you have a sweet tooth, this is the stuff for you!

Plus, if you liked our Cupid’s Arrow juice, you’ll find its spiritual successor in Coco Loco!»

La revue:

Quand je suis tombé sur le « Coco Loco » de Liquid Ejuice pour la première fois, je ne connaissais absolument rien du liquide. J’aurais pu aller lire la description avant de le tester, mais j’ai préféré y aller à l’aveugle en me basant simplement sur ce que j’allais capter plutôt que de risquer d’être influencé par une description. J’ai ouvert ma bouteille pour découvrir une odeur fruitée plutôt riche, mais tout de même difficile à décrire. Je ne captais rien que je pouvais identifier avec facilité sauf un petit côté bien crémeux et légèrement vanillé. Bon… à ce stade-là, je ne faisais pas encore le lien entre le nom et l’odeur, mais comme elle était très appétissante, je me suis dépêché d’emplir ma Billow pour pouvoir y gouter…

whoaa

Whoa ! J’ai tout de suite été charmé par le gout. Normalement, j’ai besoin de vaper quelques millilitres de liquide avant d’arriver à bien identifier les arômes individuellement. Par contre, dans le cas du « Coco Loco », je n’ai eu besoin que de quelques bouffées. J’ai d’abord capté le côté fruité du liquide. Il est possible que je me trompe, mais j’avais l’impression de percevoir de l’ananas assez juteux. Ce n’était pas un ananas très agressif. C’était plutôt doux et j’irais même jusqu’à dire très légèrement suret.

pineapple

En expirant, la texture était vraiment agréable. C’était hyper onctueux et riche. J’avais l’impression d’expirer de la vraie crème vanillée. Toutefois, j’ai cru percevoir une autre saveur avec la crème. À ce jour, je n’en suis toujours pas certain, mais c’était comme s’il y avait une très petite touche de noix de coco. J’irais même jusqu’à dire que c’était peut-être du lait de coco à cause de la texture de la vape. Ce côté crémeux, vanillé et lait de coco(teux) était vraiment agréable. Ces arômes me semblaient dominer légèrement les autres et venaient en même temps adoucir l’ananas.

488892183_XS

En arrière-gout (après avoir expiré), c’est là que j’ai cru détecter un côté légèrement alcoolisé. Je ne m’y connais vraiment pas en spiritueux, mais ça me faisait un peu penser à du rhum. C’est d’ailleurs en percevant l’arrière-gout que le déclic s’est fait dans ma tête…Ananas, crème, noix de coco, rhum, Coco Loco… Boom ! J’ai fait 1+1 et j’ai réalisé que le gout général du liquide me faisait beaucoup penser au Pina Colada. C’est après avoir fait cette constatation que je me suis décidé à lire la description. O.K., c’est vrai que ce n’est pas très concret comme description, mais en la lisant après y avoir gouté, ça fait du sens.

pina-colada

Le « Coco Loco » de Liquid Ejuice est un liquide que j’ai trouvé vraiment bien réussi. Il est gouteux, sucré juste à point et ses arômes ont été pour moi facile à identifier malgré un mélange un peu complexe. Le « hit » était selon moi assez dans la moyenne pour un liquide en 3mg/ml. Je me dois de faire une petite mention spéciale pour la production de vapeur puisque celle-ci m’a beaucoup impressionné pour un liquide en 65VG.

Sheppard-Impressed-Gif

Si les liquides du genre Pina colada vous attirent et que vous cherchez un liquide d’une onctuosité très impressionnante, le « Coco Loco »  est un excellent choix. C’est également un très bon liquide à vaper assis dehors pendant une chaude journée d’été.

Bonne vape :)

-Eric

Les photos:

cocoloco1

cocoloco2

cocoloco3

Cobalt Express – Pristine E-liquide

Par défaut

 

 

Détails du test:

Description du site:

« Pacane, noisette,amande, noix de cajou et de grenoble, épices, le tout recouvert d’une crème costarde légèrement sucrée. »

La revue:

En voyant ma bouteille de « Cobalt Express » pour la première fois, je n’avais aucune idée du profil de saveur du liquide. Je n’avais pas lu la description puisque je voulais le tester à l’aveugle. Je soupçonnais un tabac, mais c’était seulement dû au logo et au nom, rien de plus. J’ai rapidement compris que je m’étais trompé en ouvrant ma bouteille… J’ai capté une crème vanille (costarde) assez sucrée qui était dominée par une forte odeur de noix qui, elle, me paraissait quelque peu amère. Sur le coup, je dois avouer que ma première impression était plutôt partagée. J’aimais le côté sucré de la costarde, mais le côté puissant et quelque peu boisé des noix ne m’a pas particulièrement attiré.

05ed4508caf2393ad71087ac169dfc22

Comme le liquide est un 65VG, je me suis dit que j’allais faire un premier essai dans mon driper (Wotofo Lush) que j’avais fraichement monté. J’ai réglé mon iPV à 50 W et j’ai pris une bonne grosse bouffée…

C’était euh… comment dire… pas vraiment dans ma palette de gout. Je captais une légère touche de crème vanillée, mais la noix était tout simplement trop puissante. Quelques minutes après avoir pris ma bouffée, j’avais encore le gout amer des noix qui semblait s’accrocher à mes papilles et ne pas vouloir partir. Bon… sur le coup, je me suis dit que c’était peut-être à cause de la façon que j’avais choisi de le vaper. J’ai donc monté ma Billow et j’ai donné une deuxième chance au « Cobalt Express ».

drevil

À 30 W, j’y voyais déjà une bonne différence. Je captais mieux la costarde et les noix me paraissaient moins assoiffées de sang. La costarde m’a rappelé le goût d’une crème (ou même un lait) vanillée plutôt liquide (clair). Ce n’était pas tout à fait comme une grosse costarde bien riche et épaisse. La vanille était bien présente et donnait un beau côté sucré à la crème. En gros, la saveur me rappelait un peu la dernière cuillerée d’un bol de crème glacée à la vanille. Vous savez, cette dernière bouchée qui est composée à 80 % de crème glacée fondue…

DQ vanilla ice cream

En arrière-gout, c’est là que le mélange des noix arrivait. Il m’a été assez difficile de bien les identifier puisqu’ils me paraissaient quelque peu artificiels, mais le tout me semblait être un mélange amande-pacane. Je captais le petit côté sucré de l’amande, mais aussi une petite note d’amertume boisée de la pacane. Ce mélange de noix avait une espèce de côté terreux qui me laissait un peu perplexe. Bien que je n’ai pas beaucoup apprécié le coté « noix » du liquide en drip à 50 W, je dois tout de même avouer que plus je le vapais à basse puissance, plus il me plaisait.

IMG_0051-500x321_thumb

Le « Cobalt Express » de Pristine E-liquide est un liquide qui pourrait ne pas plaire à tout le monde. C’est un liquide auquel j’ai dû m’habituer avant de pouvoir l’apprécier davantage. Évidemment, tous les gouts sont dans la nature. Vous pourriez y gouter et ne plus jamais vouloir toucher à rien d’autre. Ses notes sucrées et vanillées vous rappelont la crème glacée à la vanille, alors que la touche de noix pourrait quelques fois vous donner l’impression de vaper un tabac à pipe corsé. Il reste tout de même que le « Cobalt Express » à une très belle texture ronde et offre une très belle vapeur onctueuse. Si vous aimez les costardes, mais que vous les trouvez généralement trop riches, la douceur et le dosage de « sucré » de ce liquide pourraient bien vous plaire.

-Eric

Les photos:

cobaltexpress1

cobaltexpress2

cobaltexpress3

Cuvée Mars 2015 – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (dual coil 26G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 30W sur Kangertech Subox
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Fermez les yeux et laissez vous porter… Savourez une banane mûrie au soleil, dans une enveloppe gourmande, rehaussée de fruits à coques. Un e-liquide exceptionnel pour des vapoteurs d’exception. »

La revue:

« Cuvée Mars 2015 »… en voyant le nom de ce liquide, j’ai d’abord cru que ça allait être un liquide à saveur de vin ou de spiritueux. Bien que je n’aie absolument rien contre un liquide à saveur de rhum ou de whisky, je dois tout de même dire qu’en voyant la description du liquide, ça faisait encore plus mon affaire. La raison est simple, c’est que j’aime bien les bananes et je trouve qu’il y a trop peu de liquides qui utilisent cette saveur. J’étais justement en quête d’un bon liquide aux bananes et celui-là est arrivé au parfait moment.

banana

L’odeur de banane que j’ai captée en ouvrant ma bouteille était très attirante. C’était une odeur assez naturelle de banane mûre avec ce qui me semblait être une petite touche de beurre. En gros, cette odeur me faisait un peu penser (sans toutefois être identique) à l’odeur d’un pain aux bananes bien chaud sur lequel on aurait fait fondre un peu de beurre.

banana+bread+with+butter

Au gout, c’était un peu différent. J’ai d’abord capté la banane, mais le gout de celle-ci n’était pas tout à fait comme je m’y attendais après avoir senti le liquide. La saveur de banane me faisait plutôt penser au gout des bananes séchées en « chips ». Il reste tout de même que ça se rapprochait bien plus d’une vraie banane mûre que d’une saveur « bonbons ».

5f1d6b9daaa3781e

En arrière-gout, c’est là que je captais le mélange « noix-beurre ». Pendant les 2-3 premiers jours où j’ai commencé à tester le liquide, cet arrière-gout me paraissait assez discret. Je captais bien le petit côté « beurre », mais pour ce qui est des noix, c’était assez faible. Malgré tout ça, cet arrière-gout m’a paru absolument nécessaire pour bien compléter le mélange des arômes.

bananas-and-walnuts-21

Au bout de 3-4 jours, j’ai réalisé que la répartition des arômes avait assez changé. Je semblais maintenant capter les noix d’abord, suivi d’un arrière-gout de banane accompagné du « beurre ». Même si c’était maintenant beaucoup plus un liquide noix et banane que banane et noix, je dois dire que c’était encore tout aussi bon. Évidemment, tout ça reste une question de perception et il est fort probable que l’expérience soit différente pour tous.

Ce changement m’a quand même permis de mieux comprendre le côté « noix » du liquide. Je dirais que c’était un mélange à mi-chemin entre la noisette et la noix de Grenoble. Toutefois, je l’ai dit souvent, je n’ai rien d’un gouteur professionnel. Ainsi, je ne peux donc pas identifier la (ou les) noix avec certitude parce que mes papilles sont loin d’être bioniques…

ThisIsWhiteWine

Le « Cuvée Mars 2015 » de Millésime est un liquide français, mais il est brassé et distribué au Québec par Bablito Industries. C’est un liquide bien gouteux que j’ai quand même pu vaper « en masse » pendant deux semaines, sans jamais me sentir comme si je devais vaper autre chose pour faire changement un peu. C’est un liquide bien rond qui produit une très belle vapeur. Pour vous donner une idée, je l’ai vapé aveuglément en inhalation directe pendant quelques jours dans ma Billow en croyant que c’était probablement un liquide avec un taux de VG d’environ 60-70 %. Ce n’est qu’en regardant ma bouteille de plus près que j’ai réalisé qu’au fond, c’était un 50/50.

surpr

Évidemment, le « hit » se faisait quand même un peu sentir à cause du ratio PG/VG, mais je n’ai pas souvent vu (et testé) de liquide 50/50 aussi doux. Le « Cuvée Mars 2015 » de Millésime est un bon liquide de qualité que la grande majorité des gens sauront sans aucun doute apprécier.

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

cuvée1

cuvée2

cuvée3