Alex Addiction – Mandalab

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Mutation X V2, Clapton 22G/32G, 3mm
  • 0.4 Ohms @ 60W sur Sigelei 100W
  • Mélange 70VG/30PG
  • Page facebook de Mandalab

Description du fabricant:

« Un opulent mélange de spiritueux qui laisse un tracé laser émeraude et diffuse doucement ses notes de base composées de grains rôtis et d’un caramel paradisiaque. Son bouquet d’agrumes dominé par une lime franche et pleine de zeste nous guide vers de complexes harmoniques qui se dispersent dans un parapluie de rondeurs crémeuses et de noisettes. Une flamboyance profondément ancrée dans un gingembre ferme et herbacé se laisse adoucir par des notes anisées qui sucrent et rehaussent une pleine bouche de menthe poivrée persistante. D’une finale poudreuse bonbon s’élève de subtiles nuances de raisins qui enveloppent un labyrinthe complexe de biscuits au beurre. »

La revue:

Lorsque je teste des liquides, je prends toujours des mots clefs en note que j’utilise par après lorsque vient le temps d’écrire ma revue. Je note les saveurs que je crois capter, la texture, la production de vapeur etc. En général, mes notes sont assez basiques et font généralement du sens. Avec le « Alex Addiction » de Mandalab, c’était un peu différent. J’ai regardé mes notes et je me demandais comment j’allais faire pour mettre tout ça ensemble de façon à bien décrire le liquide étant donné sa complexité…

En ouvrant ma bouteille, j’ai pu capter un mélange d’anis, de caramel et d’épices. Sur le coup, j’ai trouvé l’odeur appétissante, mais je dois tout de même admettre que le mélange d’arômes était plutôt particulier. Ce n’était pas tout à fait le genre de mélange que j’avais l’habitude de voir.

C’est en y goutant que j’ai réalisé à quel point le liquide était complexe parce que j’ai encore capté quelques saveurs que je n’ai pas du tout détectées dans l’odeur. Bien entendu l’anis, le caramel et les épices y étaient, mais là, je captais également une touche de lime à l’inspiration. C’était une lime peu sucrée et très, très légèrement amère. En gros, c’était plutôt une saveur de zeste de lime qu’une saveur de chaire de lime surette.

À l’expiration, je captais alors une menthe poivrée un peu sucrée qui rappelait un peu le gout des bonbons à la menthe, ou même le gout des cannes de Noël. Cette saveur était également accompagnée d’une très petite dose de « frost » qui apportait une belle fraicheur agréable au liquide.

Je trouve que le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide extrêmement difficile à décrire de façon à ce que quelqu’un qui ne l’a jamais gouté puisse se faire une bonne idée de la saveur en lisant ma revue. Normalement, les profils de saveurs sont assez simples à décrire; fruité, tabac, spiritueux, épicé, bonbons ou pâtisserie. Dans le cas du « Alex Addiciton », c’est tout ça en même temps! En lisant la description du fabricant la première fois j’avais l’impression que c’était un peu une surdose d’adjectifs qualificatifs avec plein de profils de saveur saupoudré entre les mots. J’arrivais mal à comprendre ce que le liquide pouvait gouter, mais après y avoir gouté, c’est là que la description a pris tout son sens…

Ce que j’ai trouvé intéressant avec ce liquide c’est que les saveurs que je captais semblaient toutes changer en intensité à chaque session. Ainsi, je captais parfois plus le coté anisé, parfois c’était le coté caramel/épices alors qu’à d’autres moments, c’était la lime et la menthe poivrée qui prenait le dessus. Je sais avec certitude que l’expérience ne sera pas la même pour tout le monde étant donné la complexité du liquide, mais dans mon cas, je trouvais que le « Alex Addiction » me rappelait l’expérience de boire un thé turc. C’était très « zen » et hyper gouteux.

Le « Alex Addiction » de Mandalab est un liquide dont les saveurs ont du « punch ». Toutefois, même s’il est très gouteux, il peut quand même être vapé toute la journée (dans mon cas). C’est un liquide qui m’a pris par surprise au début parce que je ne comprenais pas nécessairement ce qui se passait dans ma bouche, mais une fois que je l’ai apprivoisé, je n’ai pas pu m’en passer. Sa production de vapeur était très belle et son « hit » juste à point pour ce genre de saveur. Si vous cherchez un liquide qui va « challenger » vos papilles autant qu’il leur plaira, je pense que le « Alex Addiction » est un excellent choix. Par contre, je crois qu’aucune revue n’arrivera à décrire toute la complexité et l’expérience de vape que procure ce liquide. La meilleure façon de vous faire une idée de ce liquide est de l’essaye et vous n’en serez certainement pas déçu.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

Publicités

Plaisir D’été – Millésime

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 3 mg/ml
  • Atomiseur: Billow V2 (dual coil 26G, 2.5mm)
  • 0.4 Ohms @ 30W sur Kangertech Subox
  • Mélange 50PG / 50VG
  • Site web de Millésime

Description du site:

« Quand la fraîcheur de la pastèque rencontre la gourmandise de l’ananas, l’orange et le citron s’invitent à la rondeur du cocktail. Après l’hiver le plaisir d’été. »

La revue:

Vous serez sans doute d’accord avec moi qu’il est gravement temps que l’été arrive enfin. À ce stade-ci de l’année, j’en ai eu plus que ma dose de la neige, du verglas et de la pluie froide. Heureusement, le « Plaisir D’été » de Millésime arrive au bon moment pour me mettre dans l’ambiance de l’été avec son mélange de fruits tropicaux. Avec une description pareille, ça donne le gout d’enfiler son maillot et d’aller se faire griller sur une plage.

speedo

L’odeur du « Plaisir D’été » est très rafraichissante. En ouvrant la bouteille, j’ai tout de suite senti une odeur fruitée et assez sucrée. C’était une odeur dominée par les agrumes, mais avec un petit fond plus doux. Sur le coup, il était assez difficile de pouvoir bien distinguer ce qui apportait cette douceur en « arrière-odeur », mais il est fort probable que ce soit la pastèque (ou le melon d’eau comme on l’appelle par chez nous). D’après l’odeur, je m’attendais déjà à un liquide très gouteux et probablement assez suret.

img_0962-2

À ma grande surprise, le gout général n’était pas tout à fait comme je m’y attendais d’après l’odeur. C’était en fait un peu moins gouteux et intense que ce à quoi l’odeur m’avait laissé croire

La première saveur que j’ai pu capter est celle du mélange d’agrumes (c’est d’ailleurs à mon avis la saveur principale). C’était une saveur de citron et d’orange (un peu… je pense…) avec une touche d’amertume que je sentais bien à l’arrière de la langue. Ce n’était pas mauvais, mais le gout rappelait un peu plus celui d’un zeste que celui de la chaire en tant que telle. C’était un peu suret, mais pas autant que je l’imaginais d’après l’odeur. En gros, le gout du mélange d’agrumes m’a rappelé celui de la gomme Trident Citrus (gomme que je n’ai pas vue sur les tablettes depuis un bon bout déjà).

trident

En expirant, c’est là que je pouvais capter un peu de melon d’eau (la pastèque). Toutefois, j’ai trouvé cette saveur très discrète dans le mélange. J’irais même jusqu’à dire à peine présente (peut-être à cause du fait que la saveur m’a paru très naturelle). La pastèque apportait un côté rafraichissant au liquide, mais pas nécessairement un gout bien prononcé. C’était un peu comme prendre la première bouchée d’une pointe de melon d’eau bien mûr et juteux. À vrai dire, sans description, j’aurais probablement eu un peu de difficulté à identifier la pastèque parce que le mélange était dominé par les agrumes. Il reste tout de même que sans le melon d’eau, le « Plaisir D’été » aurait probablement eu une texture moins juteuse et fraiche.

watermelons

Le « Plaisir D’été » de Millésime a une texture de vape assez particulière. Je suis plutôt sensible aux saveurs d’agrumes donc pour moi, chaque expiration me paraissait assez sèche (même trop). Par contre, à l’inverse, les inspirations, elles, étaient très juteuses (à cause du melon) et rafraichissantes à cause de ce qui me semblait être une toute petite touche de « frost » bien légère. J’ignore encore si cette note de « frost » est due à la pastèque ou si c’est un additif. Sachez que c’est très discret et on la ressent surtout en respirant après avoir pris une bouffée, et non pendant.

En lisant la description du liquide, j’ai vu qu’il y avait de l’ananas dans le liquide. Pour ma part, j’ai eu beau chercher et même utiliser mon imagination, je n’ai pas été en mesure de le capter. Bien sûr, les gouts de tous sont différents. Certains d’entre vous pourraient être capables de le détecter, mais il reste tout de même que cette saveur y est vraiment à très petite dose.

m59Lm3c

Le « Plaisir D’été » de Millésime est, comme je l’ai dit plus haut, un liquide aux saveurs rafraichissantes, mais avec une texture qui l’est un peu moins. C’est un très bon liquide (côté gout) qui nous amène effectivement en été le temps d’une vape. Il offre également une très belle vapeur malgré son ratio de 50/50. Vous devez savoir qu’à la base, c’est un liquide aux agrumes. Les autres saveurs sont très discrètes et difficiles à bien capter (dans mon cas). Si vous cherchez un liquide acidulé et sucré juste à point qui pourrait facilement être un « all day vape », celui-ci pourrait bien vous plaire. Sachez toutefois que je ne suis probablement pas le candidat idéal pour tester ce liquide à cause de mon « intolérance » aux saveurs d’agrumes. Ainsi, vous pourriez très bien le vaper et avoir une expérience totalement différente de la mienne.

(Les liquides Millésime sont des liquides français, mais ils sont brassés et distribués au Québec par Bablito Industries.)

Bonne Vape

-Eric

Les photos:

plaisirdete1

plaisirdete2

plaisirdete3

Orange Mécanique – Bablito Labs

Par défaut

 

 

Détails du test:

  • Concentration nicotine: 6 mg/ml
  • Atomiseur: Kayfun 3.1
  • 1.1 Ohms @ 16W sur Sigelei 100W
  • Mélange 50VG/50PG
  • Disponible sur www.bablitolabs.com (liste des distributeurs)

Description du site:

«Mélange violent de zeste d’oranges sucrées et de crème. Une saveur anarchique qui prend par surprise.   »

La revue:

Des liquides à l’orange, je n’ai pas eu la chance d’en tester beaucoup. En fait, le « Orange Mécanique » de Bablito était le premier. L’orange ne semble tout simplement pas une saveur super populaire dans le monde de la vape et je ne sais pas trop pourquoi.

1295

Quand j’ai ouvert ma bouteille pour remplir mon Kayfun, j’ai vraiment « tripé » sur l’odeur qui se dégageait de la bouteille. Elle me rappelait beaucoup l’odeur (et le gout) des petits suçons à l’orange que l’on voit souvent à l’Halloween.

51lXPBqYN5L

Côté gout, je dois avouer que c’était un peu différent de ce que je m’imaginais d’après l’odeur. Je m’attendais à un gout plutôt artificiel alors que c’était en fait très naturel. La description dit vraie, c’est vraiment un gout de zeste d’orange que j’ai capté et non un gout d’orange comme tel. Le zeste d’orange a une saveur un peu plus puissante que la chair de l’orange. De plus, le zeste a une certaine amertume que j’ai aussi pu retrouver dans le liquide. Bien que j’étais heureux de croire que le liquide allait gouter les suçons à l’orange, je dois dire que je n’étais quand même pas déçu du tout du gout qu’il m’offrait.

Ariaké-purée-de-fenouil-mousse-orange-004

Pour ce qui est de la crème, j’ai aussi pu la capter, mais à cause de l’orange (le zeste), je ne l’ai pas ressentie autant que je l’aurais cru. Ce que je veux dire par là, c’est que oui, le gout de la crème y était, mais la texture y était un peu moins. Les arômes d’agrumes ont parfois tendance à rendre les liquides un peu plus sec (comme c’est le cas avec le « Orange Mécanique », mais j’y reviendrai plus loin). J’ai quand même pu capter la crème, mais elle était dosée de façon à ne pas voler la vedette à l’orange.

coconut_cream_16x9

Le gout général du liquide m’a beaucoup plu. J’aimerais pouvoir donner un comparatif que tout le monde connait, mais je n’arrive pas à trouver quelque chose qui y ressemble assez. Disons que si vous aimez le soda Stewarts au Creamsicle et les Creamsicles, vous aimerez certainement le « Orange Mécanique » de Bablito. Les saveurs se ressemblent, mais le« Orange Mécanique » offre une orange beaucoup plus naturelle.

Plus haut, j’ai mentionné que l’orange rendait le liquide un peu plus sec que la moyenne. Je n’irais pas jusqu’à qualifier le « Orange Mécanique » de liquide sec comme tel, mais disons que pour les inhalations directes, ce l’était un peu trop pour moi. En inhalations bouche-poumon, par contre, c’était très bien.

1082

En général, le « Orange Mécanique » de Bablito est un liquide que j’ai beaucoup apprécié. Il offre une très belle vapeur et un « hit » proportionnel à la concentration en nicotine (légèrement accentué par le côté sec de l’orange). Les arômes sont soigneusement dosés et le liquide peut ainsi être vapé tout au long de la journée sans jamais trouver qu’il devient trop sucré (dans mon cas du moins). Les amateurs d’orange en raffoleront sans aucun doute.

Bonne Vape :)

-Eric

Les photos:

orangemecanique1

orangemecanique2

orangemecanique3

orangemecanique4